Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32

Test Kinden B7 : un casque Hi-Fi à coque en bois qui a tout d'un haut de gamme sauf... le prix

Kinden B7 test On mag

Rares sont les casques à coques en enbois abordables. ofrant des prestations réellement audiophiles, encore plus. Le B7 du distributeur Kinden ferait donc partie des exceptions ? Slavi du blog KKSK a vérifié pour nous.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS
NOS GUIDES D'ACHAT et MAGAZINES GRATUITS EN LIGNE
---------

Un casque sans nom ou plutôt "No Name"

De fière allure, avec certaines parties en métal, le résultat est plutôt réussi. Même s'il s'agit d'un modèle très récent, peu d'informations fiables sont disponibles sur ce casque Kinden B7. Certaines ont même été dénichées sur d'autres produits identiques estampillés a priori identiques. Car étant un produit "no name", quelques autres marques le proposent également, ce qui n'enlève rien à sa qualité.

Kinden B7 test boite

Avec un packaging en carton brut, sans aucune inscription et similaire à une boite à pizza, on ne peut pas dire qu'il attire l’œil du chaland. A l'intérieur, dans un emballage à bulles artisanal très simple mais efficace, on trouve le casque audio à plat, son câble, et une grande sacoche de transport, au goût douteux. Pas de manuel, pas de fiche de publicité, aucune spécification ni marque : il fallait bien lire l'annonce avant de l'acheter ! Dans le même temps, le distributeur ne se mouille pas : aucun soucis de traduction, et le lot de moqueries que cela provoque souvent...

Une finition originale et plutôt haut de gamme, mais... mais sans signature

L'ensemble du casque est cohérent et homogène. Les coques sont en bois naturel, à priori de Palissandre (un bois de luxe venant du Brésil, souvent utilisé dans l'ameublement et les instruments de musique), avec une grille sur chacune. Très grandes, leur aspect est clair et bien nervuré, le tout est verni dans une finition piano, et donc sans aspérité. Avec un métal brossé majoritaire (arceau, charnières, grilles, fiches...), ce casque Kinden B7 ne peut laisser indifférent. Seuls quelques éléments internes à l'arceau sont en plastique et servent de cache. Même les vis sont originales puisqu'il s'agit de torx, repeintes en noir mat. Chose vraiment surprenante, aucune marque ni référence (ou numéro de série) n’apparaît, que ce soit sur les cotés, le bandeau ou en interne. Maigre consolation, nous avons tout de même le sens d'écoute (voies gauche et droite) gravé au laser, de chaque coté de l'arceau. Globalement donc, la finition de ce casque Kinden est exemplaire, mieux que ne laisse penser son positionnement tarifaire et digne d ses prétentions haut de gamme.

Kinden B7 test tech

Un casque sédentaire pensé pour le confort

Son allure massive et son poids assez conséquent le réserve à un usage sédentaire. Mais grâce à un bandeau ergonomique à l'épaisseur importante, la masse est très bien répartie. Suffisamment lourd pour donner une impression de qualité, le B7 est aussi suffisamment léger pour une bonne prise en main, et un port de longue durée.
Passons à l'arceau : métallique, il n'est pas gradué. Cependant, il présente tout de même des crans internes bien visibles, aux cliquetis réguliers et prononcés afin d'ajuster la hauteur. Sa tenue étant faible, il se règle très facilement. Mais à chaque prise en main un peu trop rapide, le réglage a tendance à se perdre car les crans peuvent bouger.

L'autre point de confort vient des écouteurs. S'ils ne peuvent pas se replier, ils peuvent en revanche se mettre totalement à plat, ce qui facilite le transport. Mais ils sont aussi mobiles à l’horizontale et à la verticale, ce qui leur permet d'offrir un meilleur confort par une adaptabilité maximale. Dernier point, les coussinets. Amovibles, revêtus de cuir artificiel, ils sont grands et doux. La présence de nombreux trous sur la surface de contact évite une chauffe trop importante durant les sessions d'écoute prolongées. Mous sans excès, leur tenue est satisfaisante. Bien évidement, ils reprennent leur forme initiale après utilisation.

Des accessoires de qualité, mais intrigants

Peu nombreux, les accessoires sont néanmoins de qualité. Tout d'abord, une erreur de casting avec un sac de transport étonnamment grand, de couleur cyan, et muni de cordons marins bien solides... peu en accord avec le reste, il faut l'avouer. Imprimé sur l'avant, un QR-Code nous renvoie même vers un site alternatif et obscur de la marque BOSS-Hifi. On y retrouve quelques casques à coque en bois du même type, et des informations supplémentaires à glaner.
Ensuite nous avons le câble audio, avec prise mini-jack standard 3.5 mm de chaque coté. Son design rappelle les câbles Audio-Technica. Sa longueur et son épaisseur sont très importantes, ce qui ne l'empêche pas d'être malléable à souhait. Sa surface est mate, elle n'attire pas les poussières et ne génère pas non plus de frottements perceptibles en écoute. Ce câble est par ailleurs muni de connectiques plaquées or, renforcées à l'aluminium. En revanche, grosse déception pour un casque de cette trempe : l'une des connectiques est à vis, mais aucun adaptateur 6.35 mm n'est fourni (pour information, n'importe quel adaptateur à vis standard fera l'affaire).

Kinden B7 test On mag 2

Après le Titane, le Béryllium ?!

Enchanté par le bois et le métal, avec une fiche produit sommaire et incomplète, j'ai failli passer à coté de la technologie embarquée dans ce casque. Et quelle technologie ! à ma grande surprise, ce B7 est équipé de membranes qui seraient traitées au Béryllium. Sans aucun détail sur le procédé de fabrication du transducteur (poudre, pureté), il faut noter que le Béryllium est, à masse identique, près de 7 fois plus rigide que le titane et l'aluminium. Dans la pratique, ceci permettrait de limiter les distorsions durant les vibration et offrirais donc plus de précision. A cela s'ajoute une optimisation sonore additionnelle par filtres acoustiques et une orientation spécifique des transducteurs. Cette dernière astuce permet bien souvent d'ajouter plus de spatialisation, pour un meilleur placement des sons.

Kinden B7 : une écoute claire et précise

Ce B7 offre une prise jack standard 3.5 mm femelle sous chaque coque. Cela permet de brancher le câble où bon nous semble, sans changer radicalement la sonorité du casque. Les plus bricoleurs y voient déjà une opportunité de câblage en symétrique, moyennant quelques modifications internes. Pour cette écoute, un baladeur FiiO X3 II ainsi qu'un convertisseur Chord Mojo étaient conviés.

A l'écoute, le traitement au Béryllium fait des merveilles : qu'importe le nombre de sonorités à jouer, tout est intelligible et clair. Dans les mêmes conditions, bien des modèles nous offriraient un rendu proche de la bouillie. Par ailleurs, quel que soit l'appareil sur lequel ce casque est branché, son rendu est énergique et détaillé, avec une réponse marquée en V, tout en restant bien dosé. Les basses sont présentes, sèches et avec suffisamment d'impact, sans jamais masquer le reste des fréquences, ni les détails. Au niveau des voix, elles sont claires et assez proches de l'auditeur.
En revanche, sur une source qui privilégie les hautes fréquences, ces dernières pourraient devenir désagréables sur certains morceaux : c'est ce que je rencontre par moment avec l'ampli Chord Mojo. Si je peux comparer sa sonorité, je la rapprocherais de celle d'un Sennheiser On-Ear, en moins agressive et moins sombre, avec légèrement plus de clarté. Il peut donc s'accommoder de tous les styles musicaux.

A cause de grilles latérales, l'isolation du B7 est très moyenne et ce n'est clairement pas son point fort. L'entourage entend aussi la musique, même à volume modéré. Pour le coup, l'isolation serait celle d'un semi-ouvert, même si l'information n'est pas clairement écrite. Malgré un poids bien réparti et un port agréable en toutes circonstances, son gabarit le cantonne véritablement au sédentaire. La qualité des mousses et de l'arceau ne trompe pas dès les premiers instants : les deux combinés permettent une écoute de longue durée, tout en limitant l'effet d'étau. Cela dit, l'intérieur des mousses étant ovale , il manque juste un peu de largeur afin que de grandes oreilles soient parfaitement englobée, ce qui est bien entendu relatif.

Mon nom est personne...

Le B7 est un casque surprenant, mystérieux : issu de nulle part, il a pourtant tous les attributs d'un casque haut de gamme, dans sa finition et son rendu sonore. A l'inverse, son prix est dérisoire compte tenu de sa qualité. Pas vraiment de reproche à lui faire, c'est un casque facile à utiliser, qui s'accommode de tout. Privilégiant la compatibilité et les performances, le superflu n'est pas son fort. Seul petite excentricité, deux prises jack femelle pour brancher le câble de raccordement indifféremment à droite ou à gauche.
Pour un tarif sérieux, mais abordable, ce casque n'a pas, à ma connaissance, de véritable concurrent. En effet, il y a bien quelques rares casques à coques en bois dans une gamme plus ou moins proche. Mais en y regardant de plus près, il leur manque toujours quelque chose, que ce soit dans la finition (utilisation massive de plastique, ébarbages, design) ou la performance (sonorité décevante, confort moyen). Pour terminer, ce B7 est un casque plus qu'intéressant, sur l'ensemble de sa prestation. Il devrait convenir aux personnes privilégiant l'écoute sédentaire, avec un rendu énergique, mais qui ne veulent pas sacrifier la polyvalence musicale pour autant. D'un autre coté, l'aspect bois luxueux pourrait en rebuter certains. En espérant une évolution future positive de ce modèle (cela a déjà commencé avec la mise en ligne d'un certain Lasmex L85, plus sobre et sans transducteurs Béryllium, entre autre), il est à recommander sans hésiter, et à suivre de très près!

Le Kinden B7 décortiqué

Spécifications officielles :

  • Type : casque circum-auriculaire semi-ouvert
  • Traducteurs : 50 mm, membrane traitées Béryllium, aimant Néodyme
  • Puissance d'entrée max : 2000mW
  • Impédance: 16 Ω ±15 %
  • Réponse: 20Hz - 20kHz
  • Sensibilité : 100 dB/- 3dB
  • Type de câble : TPE, 1.8 m , 3.5 mm plaqué or
  • Poids : 321g
  • Prix : 90 €

Ce que j'ai aimé :

  • Un son énergique et précis
  • Un design haut de gamme
  • Une finition sans reproches
  • Un prix généralement abordable
  • La possibilité de connecter le câble jack sur l'un ou l'autre écouteur
  • Un câble très robuste, de haute qualité

Ce que j'ai moins aimé :

  • Difficulté pour vérifier et regrouper les informations techniques
  • Mais qui donc fabrique ce modèle ?on-

Notre avis

  • Confort : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Son : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Kinden

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#3 Ryuma 18-10-2016 09:23
Hello, Une subtilité entre les deux versions de bois, sur le plus discret (noir-noyer), il y a une image de "cadeaux" : un adaptateur mini-jack 3.5 vers jack 6.35 et des lingettes de nettoyage, ainsi qu'un adaptateur un vers deux, qui laisserait penser qu'on peut mettre les deux câbles en même temps ?
#2 Tovarich 11-09-2016 13:26
Absolument incroyable, cette trouvaille (faites nous part plus souvent de découvertes de ce genre. J'ai quand me^me du mal à croire que ce soit du vrai béryllium, en tout cas sûrement pas du pur béryllium, quand on connaît le prix de ce matériau rare et difficile à travailler, le diaphragme vaudrait à lui seul plus que les 90€ du casque. en dehors d'Amazon, où peut-on trouver cette petite merveille ? Je vais craquer, c'est sûr.
#1 FAVALE Léo 11-09-2016 07:52
Si cela peut vous être d'une quelconque utilité:
B7-Date bovins produits, en bois Bandeau casque. Unique breveté tuning conception de la technologie
cet Or Bandeau Casque est fait de double magnétique prononciation 50mm unité,
avec du matériel professionnel, Il est facile à capturer la Basse et d'autres bas-niveau
facile à profiter de la musique rock
Nom du produit: En Bois Métal Casque

couleur: Comme image

Principe transducteur: Béryllium Alliage Pilote
impédance: 16ohm
sensibilité: 100dB
Réponse En fréquence: 20-20000Hz
haut-parleur: 50mm NdFeB haut-parleur
puissance d'entrée nominale: 10 mW
puissance d'entrée maximale: 2000 mW
poids: 321g
longueur du câble: 1.8 M
avec mic ou sans micro: Sans micro
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework