icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Cambridge Audio Azur 851N : lecteur réseau richement équipé, au son clair et fort

Cambridge Azur 851N test ON mag

Remplaçant le Stream Magic dernière version, le nouveau lecteur réseau Azur 851N de la marque anglaise Cambridge Audio a bénéficié de notables modifications au niveau de la conversion numérique/analogique tout en restant un exemple à suivre sur celui de la richesse de sa connectivité, avec ou sans-fil, comme de sa facilité d’utilisation. Ce Cambridge Audio Azur 851N maintient ainsi une position de leader dans sa gamme de prix, un appareil qui ne pouvait échapper à un test approfondi de notre part.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------

La série Azur 851 de Cambridge Audio a été conçue pour offrir un condensé du savoir-faire de ce fabricant, aucun compromis n’ayant été fait tant sur la qualité de fabrication, que sur la conception des circuits. Cette série couvre largement tous les besoins en matière de restitution sonore avec un préamplificateur analogique 851E, un bloc de puissance 851W, un intégré 851A, un convertisseur 851D, un lecteur de CD 851C et enfin ce lecteur réseau 851N qui fait aussi office de convertisseur, de radio Internet et même de préamplificateur. Pour les farouches adeptes du numérique et de la dématérialisation, et ils sont de plus en plus nombreux, son mariage avec le bloc de puissance 851W, par exemple, pourrait parfaitement combler toutes leurs attentes et ce pour un budget très appréciable. D’autre part, cette gamme Azur comme d’ailleurs sa petite sœur CX propose une apparence très soignée avec de beaux châssis 100% aluminium d’une très belle finition, l’esthétique générale de cette série se démarquant par une classe indéniable. Pour le prix auquel est proposé ce lecteur réseau et vu la complétude de sa connectivité, nous ne pouvons que saluer tous les efforts des ingénieurs en charge de sa conception : oui messieurs, c’est du beau  boulot.

851N gallery 1

Une foule de connexions

Cet Azur 851N dispose d’une connectivité extrêmement large qui en fait un appareil vraiment plaisant à utiliser. En un mot : il a tout et peut tout faire. Son option sans-fil Wifi est ouvert au protocole UPnP compatible DNLA pour un raccordement avec un NAS ou un ordinateur via le réseau domestique. Il peut aussi lire les fichiers audio via la fonction AirPlay, un autre protocole de communication sans-fil créé par Apple qui s’effectue via un iPhone, un iPod, un iPad et même un ordinateur Mac ou PC. Et si cela ne suffisait pas, un dongle Bluetooth peut être rajouté à l’appareil en option. Bien entendu, un raccordement au réseau par une liaison filaire Ethernet est opérable par une RJ45 et pas moins de 8 entrées numériques PCM couvrent tous les standards de raccordement : une USB B (commutable dans le menu en 1.0 limitée à 24/96 kHz ou 2.0 à 24/192 kHz et DSD64 sous DoP avec téléchargement du pilote adapté pour PC), trois USB A dont l'une pourra servir au dongle Bluetooth (A2DP ou AptX), quatre S/PDIF dont deux coaxiales et deux optiques Toslink.
Mais ce n’est fini puisque l’appareil compte aussi une neuvième entrée numérique AES/EBU par XLR, et trois sorties numériques : XLR, coaxiale et optique. Pour relier ce 851N à un intégré ou un bloc de puissance, le choix entre des sorties symétriques et asymétriques est également possible. La quasi-totalité des codecs audio sont acceptés : FLAC 24 bits/192 kHz, Apple Lossless, WAV, AIFF ainsi que le WMA, MP3, AAC, HE AAC, ACC+ et Ogg Vorbis. Les résolutions et fréquences d’échantillonnage s’échelonnent entre 24 bits/192 kHz, DSD64 et 24/96 kHz pour la plus faible d’entre elles. Comme nous le voyons, rien n’a été oublié.

Un nouvelle conception avec des circuits numériques à double convertisseur 24 bits Delta/Sigma

Par rapport à son prédécesseur, le mode de conversion a totalement changé. En lieu et place d’une puce Dual Wolfson WM8740 24 bits, Cambridge Audio a opté pour cette fois pour une configuration totalement différente et originale. Deux processeurs Delta/Sigma Analogue Devices AD1955 montés en mode différentiel se chargent de la conversion numérique/analogique. En revanche Cambridge n’a pas changé son principe de suréchantillonnage de tous les signaux numériques entrant vers la résolution la plus haute (32 bits/384 kHz) grâce à son principe de filtre AFT2 pour Adaptative Time Filtering 2ème génération. Les concepteurs affirment que cette technique assure une réduction spectaculaire du jitter par rapport à des montages plus traditionnels. Les deux AD1955 sont montés au plus près des étages de sortie et bénéficient chacun d'une alimentation régulée par quatre STMicroelectronic montés sur deux dissipateurs de chaleur. Le double étage de sortie emploie plusieurs Amp-Op OPA2134VA d’origine Texas Instruments même si le contrôle du volume se fait en numérique par un DSP Analog Devices Blackfin 32 bits. Ces mêmes étages jouissent de huit condensateurs de filtrage Nover de 2 200 µF et toutes les diverses tensions partent d’un solide transformateur torique et régulations annexes. L’architecture interne de cet Azur 851N est rationnelle avec composants de surface, implantation audiophile et une absence quasi totale de câblage.  

Cambridge 851N3

Une manipulation dès plus agréable

La manipulation d’un lecteur réseau est une donnée essentielle pour la qualité de l’appareil. Que ce soit par les touches de la face avant, par la télécommande ou l’application téléchargeable pour les smartphones et tablettes Apple ou Androïd. Ce Cambridge Azur 851N est très agréable à utiliser. Concernant l’application conçue entièrement par Cambridge, c’est la meilleure que nous avons eue au bout des doigts par rapport à toutes celles que nous avons testées dans ces dernirs mois. Outre l’accès à plus de 20 000 radios Internet et l’accès à toutes les entrées la navigation dans les fichiers contenus dans notre NAS avec possibilité de création de playlist, est un jeu d’enfant. Les pochettes comme les résolutions et codecs de lecture s’affichent et le choix entre les diverses radios peut se faire de plusieurs façons : genre, emplacement, type de codec (aac, mp3, ogg, wma) et même débit en kbps (entre 32 et 320). Compatible Spotify à partir de son application, nous regrettons quand même l’absence d’entrée directe aux autres de services de musique en ligne comme Qobuz, Tidal, ou Deezer. A part cela, tout est parfait sur tous les autres paramètres.

-------
À LLIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS DE LECTEURS DE MUSIQUE EN RÉSEAU.
-------

Ecoute : un son riche et clair

A l’écoute, la fluidité comme la vivacité inonde rapidement notre pièce d’écoute. C’est une sorte de signature sonore chez ce constructeur qui place en avant la neutralité avant toute chose, quitte à en devenir un peu mat. Le rendu sonore Cambridge est immédiatement reconnaissable par cette absence totale d’embonpoints que nous pourrions trouver sur une partie du spectre. L'Azur 851N sait se montrer réservé quant aux timbres, il ne va pas tenter de briller pour satisfaire des oreilles habituées à certaines colorations comme nous pouvons le rencontrer souvent sur d'autres appareils. En cela, ce lecteur réseau se démarque du Marantz NA8005 et de la Pro-Ject Stream Box RS qui vont, de leur côté, arrondir les angles. L’écoute du Cambridge Audio Azur 851N est en revanche d’une excellente fermeté, nous sentons très bien que ce lecteur réseau sait tenir son auditoire de façon énergique et ne s’embarrasse pas de flatterie. Certains auditeurs pourraient le trouver un peu sobre, comme s’il manquait légèrement de folie, mais pour notre part nous apprécions beaucoup ce côté droit et juste. Du coup, ce côté clair et transparent fait place à un grand pouvoir de définition et de résolution ; une profusion de détails rendra l’écoute plutôt enrichissante. De l’extrême aigu au tréfonds du grave, tout semble être tirer au cordeau comme le dit proverbe.

Hopkinson

Ce caractère convient à merveille à l’interprétation des Suite N°1 de J.S. Bach, jouées au théorbe en soliste par Hopkinson Smith (Native 24 bits/96 kHz) où chaque subtilité du jeu doit être mise au premier plan. La tonalité toute particulière de cet instrument est parfaitement mise en évidence par le 851N, nous percevons tous les bruits des déplacements de la main gauche sur le manche comme toutes les nuances que ce musicien met sur sa façon de pincer ou de relâcher les six cordes de l'instrument d’origine italienne. On note que les attaques des notes sont franches, et nettes, ce qui nous laisse entrevoir un suivi rythmique parfait. D’autre part, l’image stéréophonique met bien en évidence le placement de ce musicien soliste. Son positionnement dans l’espace est bien précis et bien calée entre les enceintes.

Même constatation sur le fichier "Duo Sonatas" reprenant des œuvres de Mozart et de Haydn jouées par Rachel Podger au violon et Jane Rogers à l’alto. Le caractère transparent de l'Azur 851N opère une scène sonore très ouverte avec beaucoup d'espaces entre les deux musiciennes. La différenciation des deux instruments est flagrante comme le phrasé de chacune des deux musiciennes. Les moindres écarts de niveau comme de dynamique sont parfaitement relevés, ce lecteur réseau sonne juste, sans avoir besoin de plaire absolument par des coquetteries au détriment de son équilibre spectral.

Lapsley Long Way Home

La voix si particulière de la chanteuse Lapsley dans son album "Long Way Home" est parfaitement identifiable. Sa tessiture un peu basse, voire rauque ne nous échappe nullement. Souvent comparée à la chanteuse Adèle, elle montre son vrai visage avec le 851N. La scène sonore reste bien entre les enceintes et reste tout le temps précise. Le ton est tendu et d’une fermeté qui ne pardonne rien aux sonorités un peu trop pointues. L'Azur 851N ne fait pas dans la dentelle, il est d’une rigueur presque monastique. Les réverbérations rajoutées disparaissent en arrière-plan tandis que des claquements de doigts restent bien détachés dans l’ambiance sonore générale. La basse électrique comme la batterie sont décisives et ne trainent pas en chemin. Le bas du spectre est tenu par une main de fer.

Conclusion

Ce lecteur réseau, Dac et préamplificateur arrive à combiner un faisceau de qualité assez remarquables. Son usage convivial, sa grande ouverture quant à sa connectique et sa musicalité peu colorée en font une réussite. Ce produit a manifestement été bien pensé sous tous les angles pour en faire une référence dans sa gamme de prix. Nous avions déjà été fort séduits par le CXN, son petit frère, il en sera de même de l'Azur 851N.

Source : www.cambridgeaudio.com

Le Cambridge 851N décortiqué par On-Mag

Système d’écoute

Ampli intégré Goldmund Metis 5
Enceintes Amphion Argon3S
Câbles de modulation : Esprit Eterna
Câbles secteur Esprit et barrette Supra
Câbles enceintes : Esprit Eterna
Câble Ethernet : Audioquest

Spécifications

  • Formats de fichiers : FLAC 24-bits/192kHz, Apple Lossless, WAV, AIFF et WMA, MP3, AAC, HE AAC, AAC+, Ogg Vorbis
  • Connectique d’entrée : 1x Ethernet, 1x Wifi,  3x entrées USB A, 1x USB B asynchrone, 4x entrées numériques S/PDIF coaxiales et optiques, 1x AES/EBU XLR
  • Sorties numériques : 1x XLR, 1x RCA et 1x optique
  • Sorties analogique : RCA asymétrique et XLR symétrique
  • Compatibilité : UPnP (LPCM 16-24 bits, 11.025-192 kHz)
  • Résolution et fréquence d’échantillonnage :
    -USB Audio1.0 : LPCM 16-24 bits, 44.1-96 kHz
    - USB Audio 2.0: LPCM 16-24 bits, 44.1-192 kHz or DSD (x64)
    - Toslink et RCA : 16-24 bits, 32-192 kHz
    - AES/EBU : 16-24 bits, 32-192 kHz
  • Internet radio: 16-24 bits, 11.025-192 kHz
  • Niveau de sortie : 2.2 V (RCA) et 4.4 V (XLR)
  • Distorsion : 0.006%
  • Rapport signal/bruit : -114 dB
  • Plage dynamique : 115 dB
  • Dimensions : 115 x 430 x 360 mm (HxLxP)
  • Poids : 8.1kg
  • Prix : 1 700 € (finition argent ou noir)

L'Avis de On-Mag

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Equipement et fonctions : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4.5/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Performances sonores pures : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4.5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4.5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Cambridge Audio

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#2 Yacine 25-08-2019 00:20
Bonjour, quelle est la différence a l'écoute avec le CXN v2 ? L'écart de prix est-il justifié ?

Cordialement.
#1 de Fauconval Didier 22-09-2018 19:54
Merci pour votre test. Il m'a aider dans mon choix et après écoute je suis devenu l'heureux propriétaire d'un exemplaire.
Je déplore simplement que je n'arrive pas à trouver la marche à suivre pour le raccordement wifi, internet ... J'y suis arrivé mais péniblement sans vraiment être certain de pouvoir tirer le maximum des performances. Même via internet il n'y a pas vraiment un mode d'emploi explicatif des fonctions diverses (pertinences des raccordements, des menus et fonctions diverses). Cordialement, D. de Fauconval

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework