icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test ampli Hifi Rotel A11 : un excellent concentré de savoir-faire audiophile qui n'a pas peur des grandes enceintes

Rotel A11 by test OnMagFR

Rotel vient d'ajouter un numéro à sa série d'électroniques Hifi à la fois abordables et audiophiles. Il s'agit du numéro 11 avec l'amplificateur stéréo intégré Rotel A11 et le lecteur Rotel CD11, qui viennent naturellement prendre leur place entre les séries 10 et 12. Nous avons testé les deux appareils en compagnie des enceintes Bowers & Wilkins 606, sorties à la rentrée 2018, et qui ont le même distributeur en France que les produits Rotel.
Nous commençons avec l'ampli Hifi Rotel A11, qui se situe juste au-dessus du modèle A10 dans la gamme de la marque japonaise. Mais selon notre avis, en matière de performances et de construction, il est bien plus proche des modèles A12 et A14.

Rotel A11

Type : ampli Hifi stéréo
L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge
Prix de lancement : 700 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Les équipements du Rotel A11 ne sont pas aussi pléthoriques que ceux de l’A12, mais ils sont déjà relativement riches. Le nombre de touches en façade a diminué, ce qui n'est pas plus mal, et la section DAC (convertisseur) a disparu. Une liaison Bluetooth Aptx/AAC est néanmoins conservée. Une prise casque sur mini-jack est disponible en façade et à l'arrière, on peut brancher jusqu'à cinq sources analogiques dont une Phono MM tandis que les sorties haut-parleurs, sur de solides borniers vissants acceptant les fiches banane, sont doublées (groupe A et B sélectionnables depuis la façade).

Rotel a 11 rear

En ce qui concerne la construction, elle paraît très sérieuse, propre et inspire confiance. On a vraiment l'impression d'avoir en main un produit fait pour durer. Le châssis semble identique à ceux des séries 12 et 14 de Rotel ; il est constitué d'une belle façade en aluminium brossé et d'épaisses tôles pliées assurant une excellente rigidité.

Rotel a 11 silver facee

Rotel a11 black

À l'intérieur, ce châssis aménage un compartiment isolé pour les circuits de commandes derrière le panneau avant. On retrouve aussi un beau transformateur toroïdal d'alimentation (10 cm de diamètre sur 5 cm de haut) monté sur un joint de caoutchouc et une épaisse contreplaque de découplage métallique. Il est accompagné de deux capacités de filtrage principal Rubycon de 6800 µF sous 50 V chacune. Les transistors de puissance sont montés sur un sérieux radiateur central en aluminium massif - ce sont des modèles Sanken (2SA1695 et 2SC4468) configurés en simple push-pull et classe A/B.

Rotel a11 inside

À l'écoute, l’A11 se révèle un des amplis Rotel les plus réussis que nous ayons écouté. Il n'est pas aussi précis et fin que l’A12 ou l’A14 dans l'aigu. Sa puissance est moindre, mais il n'est pas loin. Il délivre, comme c'est une habitude chez la marque japonaise, un son très énergique et vigoureux. Nous l'avons trouvé particulièrement étonnant avec nos Kelinac KEL 714MG, devenues nos enceintes "mètre étalon", qui coûtent pourtant plus de 5 fois le prix de cet ampli. Le mariage était particulièrement heureux. Le Rotel A11 a su donner un bon coup de fouet aux enceintes Kelinac, leur apportant un supplément d'ampleur et une bonne tenue dans le registre grave. Comme nous avons pu nous en rendre compte ensuite sur les enceintes Bowers & Wilkins 606, le Rotel A11 est généreux, avec un équilibre légèrement physiologique. Son image stéréophonique a un peu d'emphase et peut décrire parfois de grands espaces sans pour autant perdre sa cohérence. Ses aigus sont lumineux, parfois incisifs, mais ne dérapent pas vers de l'acidité ni ne viennent dénaturer le registre médium qui reste clair et chantant.

L'ampli Rotel A11 décortiqué par ON-mag

Spécifications

  • Type : ampli Hifi stéréo
  • Puissance : 2 x 50 watts sous 8 Ω
  • Connectique : 4 entrées Ligne, entrée Phono MM, sortie préampli, entrée Bluetooth AptX/AAC, sortie casque, entrée/sortie Rotel Link, entrée/sortie Trigger 12 V, port infrarouge, RS-232, double sortie haut-parleurs (A et B)
  • Dimensions : 430 x 93 x 345 mm
  • Consommation max./veille : 160 W/<0,5 W
  • Poids : 6,85 kg
  • Prix : 700 €

Site web du constructeur : www.rotel.com

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIFICATEURS HIFI

Notre avis :

Design et finition : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Qualité de construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)

Fonctionnalités/équipement : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)

Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)

Performances pures : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Bowers & Wilkins, Rotel

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework