icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

On a retrouvé Withings ! La marque se réveille (révèle ?) au CES de Las Vegas et poursuit son engagement dans la santé connectée

Withings Move ECG 2

Withings a repris son « indépendance » en sortant de la grosse machine Nokia, en retrouvant à sa tête l’un de ses cofondateurs et en reprenant son nom – et la marque française sort de son sommeil telle la Belle au bois dormant. Lors du CES de Las Vegas, elle présente trois nouveaux produits qui confirment son engagement dans le domaine de la santé connectée : un tensiomètre baptisé BPM Core, ainsi que deux montres connectées. La Move est entièrement personnalisable et fabriquée en France sur commande, tandis que la Move ECG propose une nouvelle mesure, celle de l'ECG comme son nom l'indique.

>>> RETROUVEZ : TOUTES LES ANNONCES DU CES DE LAS VEGAS 2019

Nous ne vous refaisons pas l’histoire depuis le début. Pour la résumer brièvement : la start-up française Withings a été rachetée par Nokia, qui l’a rebaptisée Nokia Health. Pendant deux années, Nokia s’est plus ou moins contenté de relooker les produits Withings, éventuellement de supprimer quelques fonctionnalités et de changer leur application dédiée. Finalement, Nokia jette l’éponge avec la santé connectée grand public pour se concentrer sur ses activités B2B et revend Withings à Eric Carreel, son cofondateur, durant l’été 2018. Depuis, Withings a retrouvé son rythme d’antan en présentant rapidement une première montre connectée Steel HR Sport puis plusieurs nouveautés lors de l’incontournable CES de Las Vegas.

Montre connectée Move ECG : avec une nouvelle mesure, l’électrocardiogramme

La santé connectée, c’est la spécialité de Withings depuis ses débuts. En plus des mesures classiques proposées par tous les objets connectés de « quantified self » du marché, Withings est aussi capable d’innover en récoltant des données inhabituelles, voire uniques sur le marché : c’était par exemple le cas de la mesure de la vitesse d’onde de pouls sur la balance connectée Body Cardio.

Withings réitère en proposant une mesure d’ECG (électrocardiogramme) sur sa montre connectée Move ECG. Celle-ci hérite du design caractéristique des montres connectées du fabricant : elle adopte l’apparence d’une montre analogique. Son apparence ne laisse en rien supposer qu’elle traque l’activité de son porteur, comme la marche, la course, mais aussi les marches montées (altimètre) ou même les activités aquatiques, puisqu’elle est étanche jusqu’à 50 m. Et donc la nouveauté réside dans cette fameuse mesure d’ECG, qui promet selon la marque de surveiller un trouble du rythme cardiaque répandu : la fibrillation auriculaire. Withings le présente comme une contraction irrégulière du cœur qui peut entraîner une stagnation du sang et mener à des complications. Cette mesure vise donc à mesurer le rythme cardiaque à titre préventif, avec la volonté d’attirer l’attention de l’utilisateur sur un éventuel problème cardiaque. Mais pourquoi une telle mesure qui a trait au médical sur une montre grand public ? Parce que la fibrillation auriculaire n’est pas constante et donc difficile à détecter et diagnostiquer par le médecin, d'autant que les personnes qui en souffrent ne ressentent pas toujours de symptomes. La Move ECG fournit cette mesure à la demande en une vingtaine de secondes ; pour la déclencher il suffit de poser deux doigts sur le pourtour de la montre, sur l’anneau de part et d’autre du cadran. Withings promet aussi une autonomie de 12 mois. La Move ECG sera lancée en mars 2019 à 130 €.

Withings Move ECG

Withings Move ECG 1

Move : une montre connectée entièrement personnalisable, fabriquée en France

La Move reprend elle aussi les recettes choisies par Withings depuis la sortie de ses toutes premières montres : le design d’une montre d’horlogerie, avec un cadran analogique rond plutôt sobre et classique, éventuellement rehaussé de couleurs flashy. Dans le cas de la Move, justement, il n’y a plus à choisir entre un modèle chic sobre ou un autre aux couleurs plus flashy. Il suffit de personnaliser la Move : couleur du bracelet, couleur du cadran (Withings propose même des cadrans décorés, bicolores ou multicolores) et couleur des aiguilles. Les Move sont fabriquées en France sur commande (au cœur de Paris précise-t-on).

Withings Move

Withings Move personnalisation

Outre ces possibilités de personnalisation, la Move se distingue par son importante autonomie : Withings promet jusqu’à 18 mois de tranquillité – même si cette donnée peut évidemment varier selon l’utilisation. Elle est étanche jusqu’à 50 mètres et embarque les fonctions classiques d’un tracker d’activité : mesures lors de diverses activités sportives, distance parcourue, durée de l’activité, altitude, distance parcourue et itinéraire ; ainsi que mesure du sommeil (avec alarme silencieuse par vibration). Elle embarque un chronomètre et utilise le GPS du smartphone avec lequel elle est appairée.

Withings Move 1

La Move peut déjà être précommandée à partir 70 € - elle est expédiée sous 4 à 5 semaines. 

BPM Core : tensiomètre connecté avec mesure d’ECG et stéthoscope

Withings dispose déjà d’un tensiomètre connecté dans son catalogue (qui porte d’ailleurs le nom de BPM). Le nouveau modèle BPM Core présenté lors du CES de Las Vegas intègre une mesure d’électrocardiogramme – le but affiché est le même que sur la montre Move ECG : détecter des anomalies du rythme cardiaque, signes de certaines maladies.

Withings BPM Core 1

La présence d’un stéthoscope électronique permet de détecter d’autres risques et maladies (valvopathie). Cet appareil fonctionnant en Bluetooth ou en Wi-Fi est compatible avec les smartphones tournant sous iOS et Android. Comme les montres connectées et autres appareils de la gamme, il fonctionne avec l’application Health Mate. Il sera lancé courant 2019 à 250 €.

Withings BPM Core


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: withings, CES 2019

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework