Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test enceintes amplifiées 5.1 Paradigm PW : du home cinema sans-fil et multiroom, à la fois puissant et immersif

Test ensemble 5.1 Paradigm PW : home cinema et multiroom sans fil, puissants et immersifs

Paradigm est déjà très présent dans le monde du home cinema, grâce à des gammes d'enceintes traditionnelles complètes à cet effet. Il faut ajouter également l'offre importante en termes de caissons de basse. Avec cette solution PW, Paradigm a aussi une proposition en 5.1 basée sur une barre de son, deux enceintes surround et un caisson, le tout sans fil ! 

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------  

Quand on pense aux solutions sans fil, on imagine tout de suite des produits d'entrée de gamme, dont la fonction est esthétique avant d'être auditivement qualitative. Rien de tout ça ici avec des produits sans fil, mais haut de gamme. Le sans fil est une véritable tendance, les spécialistes de l'audio traditionnelle s'y sont désormais tous mis.

paradigm PW soundbar lifestyle

 

Forte puissance embarquée et construction solide

La barre de son PW Soundbar, le coeur du système donc, renferme pas moins de neuf haut-parleurs large bande de 6,3 cm de diamètre, orientés un peu dans tous les sens. La voie centrale tout d'abord compte trois haut-parleurs : un dirigé vers l'avant, un vers le haut, et un dernier avec un angle intermédiaire. Comme la barre peut être posée sur un meuble ou fixée au mur (nécessaire de fixation livré dans le carton), qu'on l'installe dans un sens ou dans l'autre, les angles entre les trois haut-parleurs seront toujours les mêmes. Les voies droites et gauche ont droit à deux haut-parleurs chacune, de face et vers le haut, ou vice-versa. Enfin, les voies surround "projetées" ont droit chacune à un haut-parleur à chaque extrémité de la barre. Cette barre peut en effet fonctionner en 5.1 seule. 135 Watts RMS en classe D, de provenance de la maison soeur Anthem, viennent amplifier tout le monde.

On trouve tout ce qu'il faut en entrées/sorties pour une configuration classique : 3 entrées HDMI 4K/HDCP2.2/HDR/Dolby Vision, une sortie HDMI ARC, 2 entrées numériques optiques, 2 entrées anlogiques sur RCA, une sortie sub, une prise réseau et deux prises USB pour les mises à jour. L'afficheur à écran OLED sur le dessus, ou de face selon comment vous aurez installé la barre, informe sur l'état en cours car il n'y a pas d'OSD via HDMI. Il est secondé par quelques touches d'accès rapide sensitives et rétro-éclairées. Il y a le WiFi bien sûr, le Bluetooth apt-X, l'AirPlay et le Play-Fi pour le multiroom.

Les enceintes PW 600 sont des modèles sans fil que l'on peut utiliser pour le multiroom, seule ou en paire stéréo, disposées dans plusieurs pièces de la maison. Mais on peut aussi les associer à la barre PW Soundbar pour qu'elles s'occupent des voies arrières surround d'un système 5.1. Elles disposent de deux tweeters pour améliorer la dispersion et d'un woofer de 12,7 cm. Un grand diamètre plutôt rare dans les enceintes sans fil. Ce qui nous donne une enceinte de taille compacte, mais tout de même deux fois plus grosse qu'une Sonos Play ONE par exemple. Elle a à sa disposition 200 Watts RMS d'amplification, là aussi venant de chez Anthem.

La PW 600 a une prise Ethernet si on veut se passer de WiFi, une entrée auxiliaire sur mini-jack activable via l'une des touches sur le côté de l'enceinte (qui s'éclaire alors en bleu), une prise USB et une sortie sub.

Le caisson MilleniaSub peut fonctionner de façon autonome sur n'importe quel système grâce à son entrée sur fiche RCA et ses réglages sur le dessus. Mais il peut aussi être associé sans fil avec la barre de son PW. Pour cela, il faut raccorder à la sortie sub de la barre le petit boîtier PT-1, livré dans le carton de la barre. C'est ce boîtier qui fait le lien sans fil entre les deux éléments. Le format et les suwboofers de ce caisson sont un peu spéciaux. Ultra plat, il pourra se poser, se fixer au mur ou se glisser sous un canapé. C'est un modèle clos équipé de deux haut-parleurs de grave de format long (7,6x35,5 cm) qui s'opposent. Ils sont poussés par 300 Watts RMS, et 900 Watts en crête. Paradigm annonce une fréquence basse de 21 Hz, ce qui est une belle performance. 

 

Sans fil, la mise en place n'en est que plus facile

Un système 5.1 classique avec un amplificateur centralisateur et toutes les enceintes à y brancher amène de fortes contraintes dans une pièce non dédiée comme un séjour. L'alternative du sans fil est appréciable, même s'il ne faut pas oublier que chaque élément devra être relié à une prise de courant.

Si on a bien ces prises au bon endroit, après ajout de rallonges électriques éventuelles, la mise en place est un jeu d'enfant. Le caisson communique sans fil avec la barre, il peut donc se trouver virtuellement n'importe où. Ce qui va d'ailleurs acoustiquement être efficace, puisque la position idéale d'un caisson dans une pièce n'est jamais jouée d'avance. Les enceintes surround peut être posées sur des meubles ou des étagères, voire des pieds dédiés. Enfin, la barre de son trouvera sa place sur le meuble TV, ou fixée au mur en dessous ou au dessus de celle-ci selon votre situation. L'afficheur sur la barre peut être inversé depuis les menus de configuration pour qu'il soit toujours dans le bon sens.

paradigm screen

 

La configuration est laissée aux bons soins de l'app Play-Fi 

Les produits sans fil Paradigm n'ont pas d'application mobile dédiée, et encore moins de logiciel sur PC ou Mac. Paradigm a fait le choix de la diffusion sans fil et multiroom DTS Play-Fi. Cette technologie sous licence est ouverte à tous les constructeurs. On la retrouve donc sur d'autres produits de marques concurrentes, comme Klipsch, Onkyo, Pioneer, McIntosh ou Rotel par exemple. C'est donc cette même application qui sert à diffuser la musique et à configurer la totalité du système.

J'ai passé pas mal de temps pour arriver enfin à avoir la barre de son et les deux enceintes PW 600 sur mon réseau. Un réseau qui est pourtant constitué d'éléments professionnels parfaitement configurés et qui supporte des dizaines d'appareils en permanence et de passage. Je ne serais pas catégorique sur la cause des difficultés rencontrées lors de l'appairage, mais je n'avais rencontré aucune difficulté avec les Riva testées récemment par exemple (lire aussi Test enceintes Riva Arena & Festival : du multiroom qui fait vivre la musique, compatible AirPlay et Chromecast).

Il faut tout d'abord mettre l'enceinte en mode association, puis se rendre dans l'application qui voit bien une nouvelle enceinte. On suit les différentes étapes, en se rendant dans les paramètres WiFi de son smartphone pour se connecter au réseau WiFi temporaire créé par l'enceinte. Après avoir tapé son mot de passe, la configuration WiFi est envoyée à l'enceinte, et celle-ci doit alors se retrouver sur votre réseau WiFi. Cette étape a plusieurs fois échoué pour ma part.

Ensuite, l'enceinte apparaît dans l'app mais grisée dans mon cas car il fallait la mettre à jour. Là aussi, les mises à jour des deux enceintes et de la barre ne sont passées du premier coup à chaque fois. Je ne saurais trop vous conseiller d'installer les enceintes une par une, et de ne surtout pas toutes les brancher en même temps sorties des cartons.

J'ai été persévérant parce que je devais aller au bout de mon test, mais j'imagine que d'autres utilisateurs face à la même situation, ou avec un réseau WiFi peu performant, auront abandonné depuis bien longtemps et ramené les produits à la boutique. C'est dommage, parce que les qualités sonores ont bien su me faire oublier le temps perdu.

paradigm parametres

 

Un rendu sonore digne d'un système home cinema en éléments filaires

Je débute les écoutes avec la barre de son et le caisson uniquement. Je lance un test audio 5.1 pour vérifier la présence de chaque canal. Aucun souci, la barre gère bien les canaux surround. Le rendu sonore est tout à fait cohérent, avec des voix bien centrées et pleines. Un réglage permet de renforcer justement les voix. Il amène plus de précision et de largeur à la fois, c'est très agréable et je conserve ce réglage. L'ambiance est très bien reproduite, que ce soit sur des programmes en 5.1 ou des sources stéréo. Le grave est présent, insuffisant mais ça se règle, ce n'est pour l'instant pas idéal, mais je vais y revenir. J'ajoute les enceintes arrières en passant par l'app Play-Fi. La procédure est très simple et ne m'a pas posé de problème particulier. On a ensuite accès aux réglages de niveau et de distance pour les deux enceintes si besoin. Je baisse justement le niveau car elles étaient bien trop présentes par défaut. Je relance un test 5.1, les canaux arrières sont bien sur les enceintes arrières désormais, parfait.

J'en profite pour effectuer immédiatement une calibration via le système ARC d'Anthem, avec le micro fourni et relié en USB à un PC (pas de version Mac). Après installation du logiciel, celui-ci me fait effectuer cinq mesures à cinq endroits bien précis affichés à l'écran. On peut suivre à chaque fois les courbes de mesure. A l'issue des cinq mesures, on peut transférer les réglages dans le système immédiatement. Ou alors on peut consulter les courbes relevées pour chaque canal, caisson de basse compris. On peut modifier les fréquences de coupure, fixées ici par défaut à 120 Hz pour tout le monde. Je décide de ne toucher à rien et je repars pour des écoutes.

Le résultat est bluffant. C'est désormais plus cohérent, un peu moins agressif, et avec encore un gain en ambiance. La scène sonore dépasse largement de la barre de son, en largeur et en profondeur, mais peu en hauteur par contre. Le grave produit par le caisson est désormais très qualitatif, c'est propre, ça ne traîne pas, ça descend, c'est articulé. Sans avoir eu à bouger le caisson, et en me déplaçant dans la pièce je me rends compte que le meilleur emplacement d'écoute après réglages est bien celui où je suis assis. Le seul reproche que je ferai concerne le médium/bas médium où se trouve tout le détail et l'assise des voix et qui est un peu léger à mon goût. On ne peut pas faire de miracles non plus avec des haut-parleurs large bande de 6,3 cm. 

paradigm arc micro

paradigm screen arc

 

Le multiroom sans fil, mais avec allumage manuel

Le Play-Fi sert au paramètrage, mais c'est aussi une application pour le multiroom audio. On a accès à de multiples services musicaux comme Spotify, Deezer, Qobuz, TIDAL, ou encore les radios Internet. On peut diffuser vers une ou plusieurs enceintes à la fois. Il faut pour cela créer des groupes prédéfinis. Cela fonctionne très bien, comme n'importe quelle autre application audio : recherche, favoris, playlist, etc. A une différence près, et elle est de taille pour moi : on ne peut pas allumer et éteindre les enceintes depuis l'app Play-Fi ! C'est-à-dire que lorsque vous rentrez chez vous le soir, et que vous voulez utiliser la barre de son juste pour écouter de la musique, vous devez sortir votre smartphone pour lancer la musique, ok, mais vous devez aussi aller manuellement allumer la barre de son. C'est la même chose avec les PW 600 : vous devez les allumer et les éteindre manuellement. Remarquez, c'est le même problème que j'avais rencontré avec le Onkyo TX-8270 en Play-Fi : lui on peut l'allumer depuis l'app, mais on ne peut pas l'éteindre (lire aussi Test ampli/tuner HiFi Onkyo TX-8270 : un maximum de fonctions audio connectées et du HDMI).

Je comprends l'idée de ne pas laisser les enceintes en permanence en veille réseau pour ne pas qu'elles consomment inutilement. Mais on perd alors un confort pourtant plus qu'appréciable de la musique en multiroom.

paradigm PW 600 lifestyle

Il y a autre chose qui me gène dans ce domaine, c'est que lorsque les enceintes PW 600 sont associées à la barre de son en 5.1, elles ne sont plus du tout disponibles pour le multiroom. On pourrait vouloir par exemple n'utiliser qu'elles en écoute Spotify, et les laisser se connecter à la barre quand elle est allumée pour le home cinema. Ce n'est pas possible. Par ailleurs, en écoute stéréo, il n'y a pas de mode qui permette d'utiliser la barre et les PW 600 ensemble. Si le programme écouté n'est pas en Dolby ou en DTS, les enceintes PW 600 ne reproduisent rien. Il n'y a même pas un petit DSP type "all channels", c'est dommage !

Enfin, derniers griefs liés à la connexion sans fil en général du système : lorsque l'on allume la barre de son, elle ne contrôle pas l'allumage des enceintes PW 600. Là aussi, après avoir allumé la barre avec la télécommande infrarouge, il faut aller allumer manuellement les deux PW 600. Et pareil lorsque l'on éteint la barre, il faut éteindre manuellement les enceintes surround. Dernier détail : il faut bien allumer la barre d'abord, et les PW 600 ensuite. Si vous faites le contraire, la barre de son ne trouvera jamais les PW 600 et elles resteront à clignoter sans aucun son indéfiniment.  

Ces problèmes d'usages au quotidien sont irritants. C'est réellement dommage car ils viennent gâcher une nouvelle fois l'excellent rendu sonore. Pour terminer mes tests, j'ai désassocié les PW 600 et je les aies réassociées ensemble en paire stéréo. Correctement placées dans une pièce de 20 m2, à 4 mètres du canapé environ, j'ai obtenu un rendu sonore comme peu d'enceintes sans fil peuvent l'offrir. On obtient une large image sonore, des voix et des instruments parfaitement centrés quand il le faut, et une descente dans le grave hallucinante au regard du format de ces enceintes. On monte le volume sonore, on monte, on monte, sans crispation, ça rempli la pièce. Bravo.

paradigm setup stereo

Mais une nouvelle fois, l'expérience est gachée par le fait qu'il faudra à chaque fois allumer et éteindre manuellement chaque enceinte alors que tout pourrait se faire depuis l'app, comme le propose la concurrence ! Pour enfoncer le clou, à chaque fois que l'on allume les enceintes, il faut être patient puisqu'on ne peut pas lancer la musique immédiatement : il faut patienter au moins une minute avant qu'elles ne soient connectées toutes les deux au réseau... Rageant ! Notez que dans ce cas de test bien précis, mon point d'accès était dans la même pièce. 

 

En conclusion

On obtient sans fil un résultat très proche d'une installation qui serait basée sur un ampli home cinema et 5.1 enceintes de bon niveau, en filaire, dans le même ordre de prix bien sûr. On est ici sur un ensemble à près de 4500 €. C'est une somme, mais le résultat est cohérent. L'association amplification/enceintes est parfaite, puisque pensée ainsi. On a tout de même plusieurs centaines de Watts à disposition, des Watts signés Anthem, un caisson qui ne fait pas de la figuration et qui descend très bas, un rendu sonore punchy qui rempli facilement la pièce.

Il est probable qu'avec la même somme investie dans des éléments classiques vous obteniez un rendu assez proche, et sensiblement meilleur en façade : 1500 € dans un ampli, 1000 € dans un caisson et 5x400 € dans les enceintes. Mais vous aurez des fils partout, un encombrement sans commune mesure, et bien plus de temps à passer à l'installation. En contrepartie, le système Paradigm 5.1 est simple à installer physiquement (un peu moins sur le réseau), simple à utiliser, discret et esthétique dans une pièce de vie non dédiée. On est ici dans le haut de gamme de la barre de son et du kit 5.1. Mais le résultat est quelque peu terni par l'absence d'une app dédiée et par la nécessité de devoir allumer/éteindre les enceintes manuellement. C'est ce qu'il aura manqué à cet ensemble pour obtenir notre macaron 5 étoiles.

Prix public indicatif :

  • PW Soundbar : 1490 €
  • PW 600 : 699 € pièce
  • MilleniaSub : 1590 €

Source : Paradigm

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • App & ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise (2,5/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Connectivité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

 

Caractéristiques techniques

Paradigm PW Soundbar

  • Enceinte en ABS moulé sous injection
  • Amplificateur : Anthem® Class-D 135 Watts RMS / 270 W en crête
  • Room Correction : Anthem Room Correction - ARC™, avec microphone calibré inclus
  • Neuf haut-parleur large bande 6,3 cm à longue excursion
  • Extension basses fréquences : 58 Hz (DIN)
  • Rendement : 89 dB @0.1 vms
  • Dolby® Digital, DTS Digital Surround™
  • Finition : noir brillant
  • Entrées : 3 HDMI, WiFi, Bluetooth, 2 SPDIF optiques, 2 RCA analogiques, Ethernet
  • Sorties : 1 HDMI avec ARC, 2 IR, 1 Sub
  • Poids : 5,4 kg
  • Dimensions H x L x P : 10,2 cm × 116,8 cm × 14,0 cm
  • WiFi : 2.4 GHz & 5.0 GHz; 802.11 g/n, DTS® Play-Fi®, AirPlay®, Bluetooth®, Qualcomm® apt-X™

Paradigm PW 600

  • Design : 3 Haut-parleurs, 2 voies
  • Crossover : Digital 4ème ordre @ 3.5kHz
  • Amplification : Anthem Class-D; 200 Watts RMS, 400 Watts en Dynamique
  • Correction acoustique : Anthem Room Correction (ARC™), micro de calibration inclus
  • Réponse en fréquence Dans l'axe : +/- 2dB de 45Hz à 20kHz
  • Réponse en fréquence à 30° : +/- 2dB de 45Hz à 17kHz
  • Haut-parleur Aigu : Deux dome S-PAL™ 1" (25mm),
  • Haut-parleur médium/grave : S-PAL™ 5" (127mm), longue excursion
  • Extension basse fréquence : 40 Hz (DIN)
  • Sensibilité Room / Anechoic : 91 dB / 88 dB
  • Récepteur sans fil : 2.4 GHz & 5.0 GHz ; 802.11 g/n
  • Entrées : mini jack analogique 3.5mm, USB (Pour les mises à jour firmware), Ethernet 10/100
  • Poids : 3,4 Kg
  • Dimensions : H x L x P : 25,4 × 16,5 × 14,0 cm
  • Finition : Noir ou blanc

Paradigm MilleniaSub

  • Double haut-parleur, clos, avec annulation de vibration
  • Récepteur sans fil intégré pour option sans fil, port USB pour égalisation PBK
  • Amplificateur : 300 watts RMS / 900 watts crête
  • Fonctionnalités de l'amplificateur : Auto-on, coupure douce, surveillance thermique
  • Fréquence du filtre passe-bas : Variable 35 Hz - 150 Hz ou by-pass
  • Haut-parleur en polymère renforcé de 355 mm x 76 mm, suspension en Santoprene®, bobines de 25 mm
  • Extension basses fréquences : 21 Hz (DIN)
  • Phase variable : 0° - 180°
  • Impédance : RCA 10k ohms
  • Finitions : satin noir ou blanc
  • Poids : 10,9 kg
  • Dimensions H x L x P : 35,6 cm × 46,7 cm x 14,9 cm


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Paradigm

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework