icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Beep ! Beep! La simplissime solution multiroom venue du far-west

Beep4

A l'image du Vamp, l'ampli connecté de poche pour enceintes à la papa, voici the Beep : un tout petit boîtier qui permet de connecter n'importe quelles enceintes en réseau et de les coordonner en multiroom via une application dédiée. La perspective d'une bouffée d'air sur un marché où les systèmes réseaux ne sont pas toujours des plus simples à installer.

 

Comment The Beep marche et court?

The Beep est un petit boitier dont le design fait penser à un moule à tartelette, doté d'une large molette qui peut se tourner comme se pousser. Pousser la molette permet de lire ou de reprendre la dernière lecture en cours, et une double pression permet de passer au morceau suivant. Une autre pression pendant la lecture permet d'arrêter la musique. La molette tourne pour contrôler le volume.

Le Beep intègre un DAC Wolfson 24 bit ce qui lui permet de lire des fichiers en haute qualité. Á l'arrière de l'appareil, on trouve un port mini USB pour la charge de courant et une sortie mini-jack 3,5 mm pour y brancher les enceintes.

The Beep se connecte en Wi-Fi au réseau local. Vu que ce n'est pas un appareil spécifiquement destiné au nomadisme, on regrette de ne pouvoir le connecter en filaire via un port Ethernet ce qui permettrait une meilleure stabilité et une meilleure qualité de la diffusion des flux.

Pour pouvoir profiter du Beep dans toute la maison, il faudra brancher un boîtier par paire d'enceintes, ou par amplificateur. Dans ce dernier cas, toutes les enceintes qui y sont branchées seront solidairement sous le contrôle d'un seul et même Beep.

Le Beep en images :

Spotify Connect, Pandora et du DLNA pour l'instant

Le Beep fonctionne avec son application dédiée (iOS et Android). Il s'utilise aussi directement avec Pandora et Spotify Connect. L'application permet donc de piloter la lecture et le regroupement de plusieurs Beep par pièce en multiroom. L'interface inclut aussi un bouton "mute" pour arrêter la musique sur un groupe en particulier. Les invités qui utilisent Spotify Connect ou Pandora pourront aussi jouer directement la musique sur les Beep, de même que tout smartphone connecté sur le réseau Wi-Fi local pourra contrôler les Beep de l'habitation avec l'application dédiée.

Etant donné que le streaming de la musique s'appuie directement sur le routeur du réseau local, le fait d'utiliser son téléphone, de l'éteindre ou de l'éloigner de l'installation n'interrompra pas la lecture de la musique. En théorie, le nombre de Beep connectables en multiroom sur un même réseau n'est pas limité, mais le réseau devra assurer le débit nécessaire à leur fonctionnement.

Pas de Bluetooth ni d'AirPlay pour le Beep qui se veut un appareil de streaming depuis le Web plus qu'un appareil à appairer avec un smartphone ou une tablette. Il n'est pas encore possible non plus de jouer les morceaux stockés sur un appareil mobile.

L'équipe du Beep a annoncé en novembre que le Beep pouvait désormais jouer de la musique stockée sur un ordinateur ou sur un NAS. The Beep inclut aussi des fonctions de type maison connectée, avec notamment l'intégration de Nest, qui peut notifier entre autres la présence de fumée ou de monoxide de carbone dans les pièces de l'habitation.

The Beep sur la chaîne de montage :

Les différentes pièces du Beep sont de diverses provenances comme la Chine ou Boston. L'assemblage final et les tests sont faits dans la région de San Francisco aux Etats-Unis. L'une des grandes difficutlés de conception aura été celle d'inclure au Beep une molette de grande taille qui puisse la fois tourner et être poussée. Mais le design du Beep semble désormais fonctionner et avoir dépassé cette difficulté.

Le Beep se commande en ligne pour $US100 (95€ au cours du jour).

Plus d'information : www.thisisbeep.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework