Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Qobuz Sublime+ (plus) : la première offre de streaming musicale en vraie qualité Hi-Res

Qobuz is Back

Qobuz, annonce sa nouvelle offre Sublime+. Prévue pour un lancement courant mai au prix annuel de 350 €, elle est (à notre connaissance) la toute première offre mondiale de streaming en vraie qualité audio hi-res. Une belle façon pour Qobuz, revendiquant être l'unique service de musique en ligne 100% "made in France", de repartir à l'attaque. Nous avons discuté de ce sujet avec Denis Thébaud, son nouveau patron, et Sébastien Cattant, chargé du développement.

Souvenez-vous, Qobuz c'était la pépite de la musique en ligne française, créée en 2007 par Yves Riesel et qui, fin 2015 était au bord de la faillite. Sauvée in extremis par Xandrie et son PDG Denis Thébaud, fondateur de Focus Home Interactive, un des plus gros éditeur et distributeur français de jeu vidéo, elle n'avait pas beaucoup donné signe de vie en 2016, en dehors d'un entretien rassurant que nous avions pu avoir l'été dernier avec quelques membres de son équipe.

Une optimisation technique

Depuis le rachat par Xandrie, comme nous l'a déclaré Denis Thébaud, un gros travail d'optimisation a été fait chez Qobuz. Non pas au niveau des équipes, qui ont heureusement été conservées, mais sur la partie technique et le back-office du service. Sans trop entrer dans les détails, les systèmes de transfert et d'agrégation des données depuis les éditeurs de musique ont été revus, Qobuz ayant toujours la volonté de rester un exemple pour la richesse et la qualité éditoriales des informations qu'il diffuse en même temps que la musique.
Le service de musique français a également fait le choix d'un hébergement dans le cloud d'Amazon Web Service (AWS) afin d'assurer un service beaucoup plus stable et permettre une montée en charge quasiment sans limite. Pour ces évolutions techniques, l'équipe d'une quinzaine de développeurs travaillant en interne chez Qobuz a était épaulée et doublée par une équipe externe.

Qobuz Sublime plus vrai streaming hi res

Le streaming audio hi-res pour de vrai et sans mentir

Pour Qobuz, peut-être titillé par les récentes rumeurs concernant la préparation d'une offre en vraie qualité CD chez Spotify, il est donc maintenant temps de repartir à l'attaque. Et la conférence donnée ce matin s'intitule tout simplement "Qobuz is back". Elle a pour principale annonce le lancement de l'offre Qobuz Sublime+. Disponible uniquement sur abonnement annuel à 350 €, ce sera la première offre de streaming donnant accès à un flux, permanent et intégral, montant jusqu'à 24 bits/192 kHz en Flac, c'est-à-dire avec une compression sans perte (Lossless). Certes, l'offre Qobuz Sublime, lancée en 2014 (à 220 € annuel), comportait déjà de l'audio hi-res mais uniquement à titre d'essai et souvent limitée aux titres achetés en téléchargement par le client. L'offre Qobuz devrait aller beaucoup plus loin, tout en offrant des avantages (réductions, bons d'achat et promotions) sur les téléchargements chez Qobuz, similaires à ceux de l'offre Sublime et qui seront dévoilés plus tard.

Concernant l'intérêt de la qualité hi-res, Sébastien Cattant nous a fort intelligemment indiqué que le but de Qobuz, n'est pas tant de courir après le chant des sirènes de l’ultra haute définition, dont les subtilités sont parfois dures à percevoir, mais de façon plus terre à terre et honnête de coller au plus prés à ce que les artistes et ingénieurs du son ont cherché à offrir lors de l'enregistrement, en proposant, à chaque fois que c'est possible, l'équivalent du Studio Master.

Outre le rappel du lancement récent de la nouvelle interface desktop (pour PC et Mac)  de Qobuz (voir test complet de On-mag), Denis Thébaud a annoncé l'arrivée de la nouvelle version de l'interface pour smartphone et tablette, prévus en mai, sur le même modèle éditorial enrichi. Il nous a par ailleurs réaffirmé sa confiance dans l'avenir de Qobuz, qui, comme annoncé l'été dernier, devrait être rentable d'après lui d'ici 3 ans.

Denis Thebaud sebastien Cattant Qobuz

Qobuz : l'artisan de la musique en ligne à valeur humaine ajoutée

Interrogé sur la concurrence, le patron de Qobuz, affirme sa volonté de vouloir tracer la route de l'entreprise à sa façon, loin du cliché de la startup de la high-tech. Contrairement aux autres, en dehors d'opportunités ponctuelles, il ne cherchera pas les exclusivités sur les lancements d'album de grandes stars, car il trouve cela mauvais pour le marché de la musique et un manque de respect pour l'utilisateur. Pour la promotion de Qobuz il privilégie tout d'abord le terrain. Aux grandes annonces fracassantes et à la "peopolisation", il préfère le contact direct avec les utilisateurs dans les magasins. The Qobuz Society, lancée à la rentrée, compte déjà 500 magasins de Hi-Fi partenaires à travers l'Europe. Un partenariat avec Cultura vient aussi d'être conclu et environ 250 vendeurs du réseau Boulanger ont été formés par Qobuz pour évangéliser le public au streaming de qualité.
Denis Thébaud défend un service de musique en ligne à valeur humaine ajoutée. Il n'hésite pas à se comparer à un petit artisan face aux gros industriels, indiquant que c'est en bichonnant ses clients qu'il compte tirer son épingle du jeu. Ainsi, Qobuz aurait toujours les meilleurs taux d'ARPU (Average Revenue Per Unit) de la musique en ligne, c'est-à-dire le plus haut niveau de dépense annuel par utilisateur. Alors que les clients des autres services dépenseraient moins de 100 € par an, ceux de Qobuz dés l'abonnement Premium (à 10 € par mois) monteraient à 158 €, complétant leur dépense par des achats d'albums et morceaux en téléchargement. La somme s'élèverait à 240 € pour l'offre Qobuz Hi-Fi (à 20 € par mois), à 424 € pour l'offre Sublime et pourrait atteindre 550 € avec l'offre Sublime+, selon les prévisions internes.

Enfin, preuve de la confiance de Denis Thebaud en Qobuz, il vient d'offrir à la société de nouveaux locaux refaits à neuf et plus grands, à Pantin à quelques centaines de mètres du périphérique parisien. Il nous a accueillis en compagnie de Sébastien Cattant, le jour de l'emménagement, dans ces nouveaux bureaux sentant encore la peinture fraiche, où la moquette n'était pas encore totalement collée.

Site du service : http://www.qobuz.com/


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Qobuz

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#3 Gilles Claudy 09-11-2017 16:05
Je fais un comparatif entre Spotify (mp3) et Qobuz (Hi-Res). La différence est incroyable. Mais il faut que le matos suive : j'ai un LG V20 avec DAC Hifi et les écouteurs B&O qui vont avec. C'est juste sublime, du son très haut-de-gamme.
#2 Dominique TARALLO 29-03-2017 12:39
Génial mais comment en profiter sans ordinateur ?
#1 Yannick Mahe 29-03-2017 10:39
Bonne nouvelle
Attention toutefois au débit nécessaire : il faut au minimum pas loin d'un débit descendant de 10Mb/s

Chez moi, ça plafonne à 2Mb/s, par exemple.
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework