LG veut remplacer les écrans et projecteurs par des murs de LED dans les salles de cinéma

LG veut aussi remplacer les projecteurs par des murs de LED dans les salles de cinéma

Les salles de cinéma vont pouvoir rouvrir après une longue période d'inactivité. Il faudra séduire et convaincre les spectateurs de revenir profiter de l'expérience de la grande image. Depuis quelques années, différentes technologies ont été développées pour transformer cette expérience avec le son immersif, l'image 3D, le 4DX, etc. C'était sans compter sur la technologie de l'image. Les vidéoprojecteurs ont régné en maîtres pendant des décennies ; l'écran LED s'apprête à les remplacer.

Pour une fois, ce n'est pas une technologie issue du cinéma qui s'adapte et se développe dans nos salons. C'est le contraire. Les consommateurs sont de plus en plus habitués à des images contrastées grâce aux téléviseurs performants, en haute voire en ultra haute définition. Les heureux possesseurs de modèles OLED profitent même de ce qui se fait de mieux aujourd'hui en matière de contraste. Autant de qualités qu'il est difficile de retrouver dans les salles de cinéma. Même si celles-ci conserveront toujours l'avantage de l'image géante.

La technologie LED pour les salles de cinéma 

Les vidéoprojecteurs de cinéma sont éclairés par des sources laser à haute puissance pour les plus perfectionnés. Ils savent reproduire une très belle image sur d'importantes surfaces. Quoi qu'il en soit, les ratios de contraste infinis leur seront toujours inaccessibles de par la technologie de projection de lumière elle-même et non d'affichage direct. 

La technologie LED a beaucoup évolué ces dernières années. À l'origine dédiée à l'affichage dynamique dans les stades, sur les plateaux TV ou sur les scènes de concert, elle est devenue suffisamment performante pour prendre place dans une salle de cinéma :

  • grande surface - les modules LED s'assemblent sans aucune jonction visible afin de constituer un mur de LED de la taille souhaitée
  • définition - les LED RVB sont suffisamment rapprochées pour créer une image naturelle depuis n'importe quel rang de la salle
  • durée de vie - les LED fonctionnent pendant 100.000 heures, avec la possibilité de changer un module déficient sans toucher au reste du mur.

Toutes les conditions sont réunies pour remplacer les vidéoprojecteurs.

LG LED Cinema LAD033F

Le premier LG LED Cinema

Samsung a dégainé le premier il y a maintenant deux ans avec sa solution Onyx. Elle a été installée pour la première fois en France l'an dernier. Comme dans le domaine grand public, LG vient concurrencer Samsung avec sa solution LG LED Cinema. La première salle vient d'être équipée à Taïwan. 

LG a développé un panneau au format portrait de 64 x 90 cm. Il mesure seulement 12,4 cm de profondeur. Chaque panneau est composé d'une grille de 192x270 pixels. Pour constituer un mur d'image en résolution 4K, il faut assembler 8 lignes de 22 panneaux, soit 176 panneaux au total pour une surface d'image de 14 m par 7,2 m. Chaque panneau pèse 15 kg, ce qui donne un mur dont le poids total s'élève à 2,6 tonnes. 

Le panneau de LG répond aux spécifications DCI avec une profondeur de couleur sur 12 bits, une luminosité après calibration de 48 nits et la couverture du DCI-P3. Le ratio de contraste annoncé est de 4000:1, l'angle de vision est de 120° dans les deux axes.

LG LED Cinema more rows 

LG met en avant un autre avantage du mur LED à destination des exploitants. En supprimant le vidéoprojecteur, on supprime aussi sa cabine. Cela permet alors d'envisager l'installation de quelques rangs de sièges supplémentaires afin de garantir un amortissement plus rapide de l'investissement.

Reste le problème du son. La solution de LG est accompagnée d'un serveur Dolby IMS3000 avec gestion de l'Atmos. C'est parfait pour l'immersivité, mais qu'en est-il de la précision ? Avec une toile de projection, les enceintes sont installées derrière l'écran, le son colle donc parfaitement à l'action. Avec les paneaux LED, les enceintes sont placées sur les côtés, au-dessus ou en dessous. La précision est forcément variable selon sa place dans la salle. Tout est question de compromis !

Source : LG


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: LG electronics

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework