icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Fujifilm Instax Share SP-3 SQ : l'imprimante photo pour smartphone au format carré

Instax Share SP 3 SQ test

La Fujifilm Instax Share SP-3-SQ imprime les photos prises depuis un smartphone sur des films Instax Square qui ressemblent à s'y méprendre à des Polaroids par le biais d'une application dédiée. Elle s’avère être une alternative intéressante aux appareils photo instantanés grâce à sa simplicité d’utilisation et à la possibilité de visualiser les photos avant de les imprimer.

La photo instantanée est toujours à la mode, avec pour argument phare la possibilité de se retrouver en moins d'une minute avec un tirage entre les mains. Si le résultat est toujours un peu une surprise avec les appareils photos instantanés analogiques, avec parfois des déceptions à la clé à l'époque du numérique qui nous a donné l'habitude de multiplier les clichés et de supprimer ceux qui ne nous plaisent pas, il existe une solution pour garder le meilleur des deux mondes. La Fujifilm Instax Share SP-3 propose une alternative intéressante : prendre une photo avec son smartphone ou avec un appareil Fuji compatible, vérifier qu’elle est bien réussie, le cas échéant la retoucher rapidement, puis l’imprimer en quelques poignées de secondes. L’Instax Share SP-3 est en effet suffisamment compacte pour être emportée facilement avec soi : elle ne prend pas plus de place qu’un appareil photo instantané classique et fonctionne sur batterie.

Des photos carrées qui fleurent bon le Polaroïd

Troisième imprimante pour smartphone de Fujifilm, la SP-3 SQ vient se placer à coté de l'Instax Share SP-2 qui imprime sur des films Instax Mini (image de 61 x 46 mm sur du papier de 54 x 86 mm), alors que la nouvelle venue exploite le nouveau format, plus grand et carré, Instax Square (image de 62 x 62 mm sur du papier de 86 x 72 mm) inauguré lors de la sortie l’appareil photo Instax Square SQ10 et rappelant avec leur format carré les bon vieux Polaroid.
Le format carré des tirages Instax Square, presque 30 % plus grand que le format des Instax Mini est un vrai plus. Difficile de revenir aux Instax Mini une fois que l'on tient entre les mains un Instax Square.

 formats instantanes

Des photos imprimées en 13 secondes qui font un effet Waouh... mais une utilisation qui reste u peu chère

L'imprimante au design minimaliste et anguleux, avec un faux air de Faucon Millénium affiche l'état de la batterie grâce à une diode de couleur et le nombre de photos restantes dans la cartouche de film avec autant de diodes lumineuses. Seuls deux boutons ornent son boitier : l’un pour allumer l’imprimante, l’autre pour relancer une impression. L'imprimante est pourvue d'une batterie rechargeable via un port micro USB. L’autonomie de cette batterie, de plus d'une centaine de photos, permet de se ruiner avant de venir à bout de la batterie. L'Instax Share SP3 SQ s’ouvre facilement et permet alors d’insérer des films Instax Mini. Une languette qui sert de protection est alors automatiquement éjectée suite à la fermeture du clapet. Attention par contre à ne pas ouvrir l'imprimante quand une cartouche pleine est déjà insérée, lors de la fermeture le mécanisme d'éjection de la languette sera enclenchée et vous perdrez un précieux tirage. Oui c'est mal foutu, mais il suffit de le savoir.
Une fois l’impression lancée, la photo met à peine 13 secondes à sortir. Devant témoin, la réaction est invariablement enthousiaste : waouh, c'est super, trop fort... puis souvent une question vient, ça coûte combien ce truc ? Bon et bien c'est pas donné, il faut compter 200 € minimum pour l'imprimante et 10 € par cartouche de 10 tirages...

 

Une application facile à prendre en mains mais un peu limitée

L'applicationde pilotage de la Fuji Instax SP-3 SQ est intuitive et facile d’utilisation. Elle se connecte en quelques instants en wifi à l’imprimante puis permet de choisir en quelques clics la photo à imprimer. Si l'application a fonctionnée sans accros avec notre Huawei Mate 10 Lite et notre Honor 6X, elle s'est montrée plus rétive avec un smartphone Xiaomi, avec des déconnexions intempestives assez agaçantes. L'application offre la possibilité de recadrer les photos au format carré, d’y appliquer des filtres (assez sommaires du reste et pas vraiment convaincants), d'ajouter du texte, des numéros, la date ou le lieu puis d'enregistrer les modèles… et même de créer des montages pour imprimer plusieurs images sur un seul tirage, ou encore d’utiliser la fonction split qui permet au contraire d’imprimer une image en deux morceaux. Soit tout un tas de fonctionnalités accessoires que certains trouverons totalement inutiles et d'autres assez sympa. Les possibilités de retouche sont par contre assez sommaire, et le filtre d'optimisation automatique pas très performant (à part cramer les blancs on a pas trop compris à quoi il servait) C'est un peu dommage. Une application décente donc, mais pas exempte de petits défauts. A noter, les photos peuvent également être imprimées directement à partir des appareils photo de la série X de Fujifilm sans avoir à passer par un smartphone. Un vrai plus pour les heureux possesseurs de ces appareils photo hybrides.

  

Une qualité d'impression limitée mais déjà assez sympa

La fiche technique de la Fuji Instax Share SP-3 SQ indique que l’impression se fait en 800x800 pixels à une résolution de 318 dpi, soit des caractéristiques très proche de sa petite soeur la Fujifilm Instax SP-2. Pas de quoi s'extasier, mais pas de quoi trop râler non plus. La qualité d’image quoique un peu décevante est plutôt honorable : le résultat manque un peu de détails, les blancs sont légèrement surexposés et la colorimétrie un peu approximative. Mais le résultat s'avère au final assez flatteur dès qu'il s'agit de portraits, et c'est bien là son coeur de métier : offrir une photo souvenir à des amis ou à sa famille en quelques instants. Le format de l’impression carré qui fleure bon la nostalgie du Polaroid joue clairement en la faveur de l’imprimante.

Instax Square

Une Offre de Fujifilm un peu trop segmentée à notre goût

La où le Polaroid Pop permet de prendre des photos et de les imprimer dans les foulée, et ce même à partir d'un smartphone, l'appareil photo Fuji Instax Square SQ 10 (que nous avaons également testé) permet uniquement d'imprimer des photos prise à partir de l'appareil, mais pas celles issues d'un smartphone. Là ou le Lomography Instant Square accepte le format Instax Mini et le format Instax Square, aucun appareil ou imprimante Fujifilm n'est multi format. Au final avec cette nouvellement imprimante que nous venons de tester on se retrouve avec trois appareils Fujifilm : un appareil photo instantané numérique, le SQ10 et deux imprimantes photos les SP-2 et SP-3, là où il aurait été possible de n'avoir qu'un seul appareil photo tout en un, parfaitement polyvalent jouant aussi le rôle d'imprimante de poche sur les deux formats, à partir de ses propres clichés ou de ceux en provenance d'un smartphone, ou au moins une imprimante icompatible avec les deux formats. C'est un peu rageant.

Notre avis

L'Instax Share SP-3 SQ a le mérite de faire le pont entre la photo numérique et les appareils instantanés, en mariant habillement les avantages des uns et des autres : pouvoir sélectionner la meilleure image d’une série et en disposer à n’importe quel endroit en quelques instants. Les nomades adeptes du numériques et de l'instantané seront ravis. Si de nombreuses imprimantes pour smartphones sont déjà sur le marché, en allant de la très petite HP Sprocket en passant par la plus grosse, mais combien plus qualitative imprimante PhotoBee, l'Instax Share SP-3 SQ est la seule à proposer le format carré, qui n'a pas son pareil pour les photos souvenirs. Comme ses prestations sont tout à fait honnêtes, il y à de quoi avoir envie de craquer pour cette imprimante dont le principal défaut est au final son prix un peu élevé.

  • Construction :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Qualité d'image : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Autonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)

Spécifications techniques de l'Instax Share SP-3 SQ:   

  • Type : Imprimante pour smartphone et appareils photos Fujifim de la série X
  • Format d'impression : Instax Square (image de 62 x 62 mm sur du papier de 86 x 72 mm)
  • Résolution : 800 x 800 points à 318 dpi
  • Temps d'impression :  13 secondes
  • Autonomie :  160 impressions par charge de batterie
  • Coloris : noir ou blanc 
  • Poids : 312g (sans batterie, ni pack film)
  • Dimensions : 116 mm x 130.5 mm × 44.4 mm (sans les projections)
  • Prix : 200 €

Offres Amazon


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Fujifilm, Instax

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework