PUBLICITÉ

Test TV Ultra HD 8K Samsung QE65QN800B : une image très lumineuse et maîtrisée

Samsung QE65QN800B details off 0000 etoiles

La série QN800B de Samsung représente le haut de gamme de la marque coréenne, positionnée juste après la gamme phare qu’est la QN900B (plus lumineuse et avec un système audio plus puissant). Ces modèles sont dotés d’une dalle Neo QLED avec un système de rétroéclairage Mini-LED, pour des effets de blooming qui se veulent limités. Ils sont gérés par la dernière puce de traitement d’image développée par Samsung afin notamment d'améliorer la mise à l'échelle des contenus en Ultra HD 8K. Promettant un temps de retard à l’affichage parmi les plus bas et dotés de quatre entrées HDMI 2.1, les téléviseurs de cette série se déclinent en trois tailles : 65, 75 et 85 pouces. Nous avons testé le modèle de 65 pouces, le Samsung QE65QN800B.

Samsung QE65QN800B 

Type : TV LCD, Full Mini-LED, Quantum Dots, Ultra HD 8K, HDR10+
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
Prix au moment du test : 3490 €

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le téléviseur Samsung QE65QN800B fait une nouvelle fois la part belle à l’image grâce à un design particulièrement soigné et des bords extrêmement fins sur tout le pourtour de l’écran. Ceux-ci mesurent à peine 6 mm de large auxquels il faut ajouter les 2 mm du cadre en aluminium.

Samsung QE65QN800B details on 0002

Globalement, le design est très similaire à celui du modèle de l’année dernière de la série QN800A.

Samsung QE65QN800B details on 0003

L’écran fait tout juste 1,8 cm d’épaisseur sur toute sa surface. Cela est possible grâce au boîtier déporté One Connect qui embarque toute l’électronique et les connectiques. Celui-ci est relié à l’écran par un unique câble long de 20 cm ou de 2,4 m, selon la configuration choisie. Avec le deuxième câble fourni, il est ainsi possible d’installer le boîtier One Connect dans un meuble, en bas, si le téléviseur est accroché au mur, par exemple.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Samsung QE65QN800B details on 0006

L’écran est maintenu par un pied central qui mesure 30 cm de profondeur et 36 cm de large, ce qui permet d’installer le téléviseur sur un meuble relativement petit. Comptez sur une élévation de l’écran de 6,5 cm, ce qui autorise l’installation d’une barre de son devant, voire en dessous vu la configuration du pied. Toutefois, si vous utilisez une barre de son qui a des haut-parleurs dirigés vers le plafond, nous conseillons de l’installer légèrement devant pour profiter des effets Dolby Atmos, format audio supporté par le téléviseur.

Samsung QE65QN800B details on 0009

Toutes les connectiques sont concentrées au niveau du boîtier externe One Connect. Il comporte quatre entrées HDMI 2.1 dont une est compatible eARC, un port Ethernet, une sortie audionumérique optique, deux entrées Satellite, une entrée Antenne, trois ports USB-A et un emplacement pour des cartes PCMCIA. Dommage qu’il n’y ait pas de port pour un casque. Une seule prise HDMI supporte les signaux Ultra HD 8K jusqu’à 60 images par seconde. Comme d’habitude chez Samsung, n’oubliez pas de régler les ports HDMI sur la fonction Étendre dans les paramètres pour profiter de toutes les technologies citées plus haut. Le téléviseur est compatible AirPlay 2, Bluetooth et propose du WiFi 6, ce qui permet de profiter de très hauts débits, comme sur les derniers modèles de TCL, par exemple. Les assistants vocaux Google, Alexa et Bixby sont de la partie.

Samsung QE65QN800B details on 0007

Pour les jeux vidéo, les prises HDMI supportent les technologies VRR (Variable Refresh Rate) et ALLM (Auto Low Latency Mode) afin d’optimiser l’affichage des images depuis les dernières consoles et les PC les plus puissants puisqu’elles acceptent également les technologies de synchronisation FreeSync Premium et G-Sync (même si cela n’est pas officiel). Notez également le support du standard HGiG pour la gestion du HDR dans les jeux. Avec le mode Jeu activé, nous avons pu mesurer un input lag de seulement 9,7 ms, ce qui est très bon, représentant moins d’une image de retard entre le moment où le joueur appuie sur le bouton de la manette et où l’action se déroule à l’écran. Rappelons à titre de comparaison que le modèle Samsung de la série QN95B (Mini-LED) propose un temps de retard à l’affichage de 9,8 ms. Les TV Samsung S95B, LG C1, G1, C2 et G2 proposent un input lag de 9,5 ms alors que le record est actuellement détenu par les séries Panasonic LZ2000 et TCL C635 dont l'input lag est de 9,3 ms.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Samsung QE65QN800B details on 0035

Nouvelle version de l'interface Tizen, pour le meilleur ou pour le pire ?

Comme la série QN95B, cette nouvelle TV est animée par le système Tizen dans sa version 7. On apprécie beaucoup la facilité de configuration passant par l’application SmartThings de Samsung sur un smartphone. Il suffit de se laisser guider. Le système donne accès à de nombreuses applications, dont les plus populaires. Dans ce domaine, il ne manque rien. Par rapport à tous les autres systèmes, Samsung propose en plus les applications Orange TV, Free TV et Bouygues TV pour les personnes qui sont abonnées, ce qui évite ainsi de s’encombrer d’un boîtier supplémentaire. Pratique.

Samsung QE65QN800B details on 0020

L’interface graphique de Tizen a été repensée. À gauche, une nouvelle colonne permet d’accéder à une rubrique dédiée aux jeux dans le cloud. La rubrique Menu est mal nommée, car son nom n’est pas assez précis, selon nous. Elle permet d’accéder aux différentes sources, aux objets connectés présents dans la maison et aux paramètres du téléviseur. La fonction Multi View affiche plusieurs fenêtres avec différents contenus. Samsung met particulièrement en avant sa plateforme de contenus Samsung TV Plus qui permet de profiter de nombreuses chaînes proposant des documentaires, des films et des séries, gratuitement, via Internet. Dommage que l’on ne puisse pas organiser les bandeaux de contenus sur la page d’accueil pour profiter d’un affichage personnalisé.

Samsung QE65QN800B details on 0021

Si on peut apprécier Tizen pour ses nombreuses applications, on peut néanmoins regretter une certaine lenteur lorsqu’on navigue au sein de l’interface. En effet, il n’est pas rare de devoir patienter une à deux secondes après avoir appuyé sur l’un des boutons directionnels avant d’avoir la réponse. Le téléviseur peut mettre aussi un peu de temps à se réveiller, ce qui n’aide pas à offrir une expérience totalement satisfaisante. Nous avons trouvé que la navigation dans les pages d’accueil et de suggestion de contenus ou applicatifs n’était pas toujours aisée, car les éléments sélectionnés ne sont, à notre goût, pas assez visibles, ce qui peut faire que l’on ne sait plus où on en est.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Samsung QE65QN800B details on 0022

Des images très lumineuses et maîtrisées

Le téléviseur embarque une dalle Neo QLED de type VA (Vertical Alignment) 10 bits 100/120 Hz capable d’afficher une définition Ultra HD 8K soit 7680 x 4320 pixels.

Samsung QE65QN800B details on 0062

Il profite d’un système de rétroéclairage Mini-LED avec 1300 zones sur la totalité de la surface de l’écran. Grâce à ce grand nombre de zones et l’utilisation de LED beaucoup plus petites que les LED classiques, on a droit à des effets de blooming assez limités. S’ils sont toujours présents sur certains contenus très clairs sur des fonds sombres, il faut reconnaître qu’ils sont plutôt contenus, en tout cas plus que sur la série Ultra HD 8K Sony Z9K, concurrente directe. Le rétroéclairage est mieux maîtrisé ici. La dalle antireflet joue bien son rôle même si elle ne peut pas gommer une large baie vitrée située devant.

Samsung QE65QN800B details on 0029

Avec une source TNT, la mise à l’échelle est plutôt lissée, mais pas trop non plus pour garder des détails et du grain à l’image. Les contenus Ultra HD sont à la fête avec une adaptation des pixels qui est extrêmement bien réalisée. La compensation des mouvements est véritablement parfaite, sans aucun décrochage autour des objets. Avec des contenus HDR, les images sont magnifiques. Le piqué est remarquable et les couleurs sont extrêmement plaisantes. Le téléviseur est particulièrement performant sur les scènes d’explosion et n’hésite pas à délivrer toute sa puissance de luminosité pour remplir la pièce, le cas échéant. Plusieurs modes d’image sont disponibles : Standard, Dynamique, Cinéma et Filmmaker. C’est ce dernier qui permet d’obtenir les meilleurs rendus, livrant une image plutôt bien calibrée et assez cinématographique. Le téléviseur supporte les formats HLG, HDR10 et HDR10+, faisant toujours l’impasse sur le Dolby Vision.

Samsung QE65QN800B details on 0028

Samsung QE65QN800B : les mesures d'ON-mag

Comme pour la série QN95B, c’est donc ici avec le mode Filmmaker que nous avons obtenu les meilleurs résultats aux mesures. Avec des contenus SDR, on peut dire que le téléviseur délivre des couleurs tout juste fidèles puisque le Delta E moyen est de 2,96, ce qui est à peine inférieur au seuil de 3, sous lequel l’œil humain n’arrive théoriquement plus à faire la différence entre la couleur affichée et celle qui doit l’être. La température moyenne des couleurs a été mesurée à 6853 K, ce qui est assez proche de la valeur cible de 6500 K. Nous avons relevé un gamma moyen de 2,42 soit un résultat extrêmement proche de la valeur ciblée qui est de 2,4 pour des conditions de visionnage sombres. La courbe est particulièrement stable sur l’échelle des valeurs de gris, ce qui est une bonne chose. Le contraste natif a été mesuré à 7040:1 (avec la fonction Local Dimming réglée sur Standard), ce qui est excellent.

Samsung QE65QN800B details on 0060

Pour les contenus HDR, là aussi, c’est avec le mode Filmmaker qu’on obtient le meilleur rendu. Nous avons en effet relevé un Delta E moyen de 2,15, ce qui est tout à fait correct et signe de couleurs fidèles. Concernant le pic de luminosité, il a été mesuré à 1620 cd/m², une valeur nettement supérieure à celle obtenue par les modèles OLED qui ont bien du mal à délivrer plus de 1000 cd/m². Rappelons que la série QN95B de Samsung propose un pic de luminosité de 1880 cd/m², dans les mêmes conditions. Avec une telle luminosité, le téléviseur peut être regardé en pleine journée dans une pièce fortement éclairée sans trop de gêne. Enfin, comptez sur une couverture de l’espace colorimétrique rec709 de 99,3% tandis que les espaces DCI-P3 et BT2020 sont respectivement couverts à 93,8% et 72,4%. Dans ce domaine, nous avons obtenu des taux de couverture plus importants avec la technologie QD-OLED (séries Samsung S95B et Sony A95K).

Samsung QE65QN800B details on 0061

Audio, des effets plats et manquant de basses

Pour l’audio, exactement comme pour la série QN95B, on peut compter avec le Samsung QE65QN800B sur la présence de quatre haut-parleurs en haut à l’arrière avec deux woofers et deux tweeters aussi installés dans le dos de l’écran. L’ensemble délivre une puissance totale de 70 watts, ce qui est bien moindre que les 160 watts du Panasonic TX-65LZ2000 et ses haut-parleurs parfaitement orientés pour fournir des effets latéraux et de plafond. Ici, ce n’est pas vraiment le cas, car si on a tout de même quelques impressions de latéralisation, ce n’est pas exceptionnel. Les effets de hauteur n'y sont pas vraiment non plus. Dommage. Il y a une petite sensation d'ampleur, mais qui manque cruellement de basses malgré tout. Comme sur la série QN95B, nous avons rencontré le problème de vibration de la partie arrière, qui cause quelques perturbations. L’ajout d’une barre de son pour accompagner dignement la belle image produite par ce téléviseur est sérieusement recommandé. Si vous disposez d’une barre de son Samsung compatible, envoyez-lui le son Dolby Atmos sans fil.

Samsung QE65QN800B details on 0027

Une télécommande compacte, ergonomique et écolo

Le téléviseur est livré avec la même télécommande que les précédents modèles et que la série QN95B. Elle est particulièrement compacte, ergonomique et pratique. Il est dommage qu’elle ne soit pas rétroéclairée, ce qui aurait permis de la qualifier de parfaite. Toutefois, il faut dire qu’avec le nombre limité de touches et leur organisation, on s’en sort sans trop de peine. Rappelons qu’elle intègre une batterie capable de se recharger via un câble USB-C, grâce à son panneau solaire intégré dans son dos ou par les ondes. C’est écologique et cela fait totalement oublier le fait d’avoir à la recharger.

Samsung QE65QN800B details on 0015

En résumé

Un peu comme les modèles de la série QN95B, cette TV Samsung QE65QN800B offre des scènes extrêmement contrastées et avec une colorimétrie que l’on peut considérer comme fidèle, grâce à sa dalle Ultra HD 8K LCD avec le rétroéclairage Mini-LED et le filtre de Quantum Dots. Les plus exigeants pourront obtenir une calibration plus précise qu’en sortie de carton, mais la plupart pourront s’en contenter. Le pic de luminosité particulièrement élevé confirme la large avance des modèles LCD sur les OLED dans ce domaine et permet d’utiliser cet écran dans une pièce très lumineuse. L’audio est un peu en retrait, trop faiblard à notre goût et manquant de punch. On apprécie le design avec le boîtier One Connect, distant, ainsi que la télécommande pratique, ergonomique et écologique. On aime également les aptitudes de ce téléviseur pour le gaming. Son rapport qualité/prix est, selon nous, plus intéressant que celui proposé par la série Sony Z9K, elle aussi équipée d’une dalle Mini-LED Ultra HD 8K, le Dolby Vision en bonus, mais avec du blooming et un contraste moins maîtrisés.

Le téléviseur Samsung QE65QN800B par ON-mag

Photos officielles de la TV Samsung QE65QN800B

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE TÉLÉVISEURS

Spécifications

  • Type : télévision Ultra HD 8K LCD à rétroéclairage Mini-LED et filtre Quantum Dots
  • Taille de l’écran : 65 pouces (165 cm)
  • Convertisseur/mise à l’échelle : oui
  • Compatibilité : HDR, HDR10, HDR10+, HLG
  • Système : Tizen
  • Contrôle vocal : oui
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth, 4x entrées HDMI 2.1 dont une compatible eARC, 1x sortie optique, 3x prises USB 2.0, 1x entrée Ethernet, 1x entrée antenne, 1x entrée satellite, 1x entrée câble, 1x USB-C
  • Pied : au centre (39 x 36 cm)
  • Dimensions (l x h x p) : 1443,7 x 897,7 x 298,4 mm (avec pied)
  • Poids (avec pied) : 31,2 kg
  • Prix : 3490 €
  • Site du fabricant : Samsung

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • App & ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Design/Finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Connectivité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Qualité d’image : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Samsung

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus