PUBLICITÉ

Wiener Philharmoniker

DVD d'Opéra : Elektra au Festival de Salzbourg

Strauss Elektra

Voici la captation de l'Elektra de Richard Strauss dans la production donnée au Festival de Salzbourg à l'été 2020, un des rares opéras présentés en raison de la crise sanitaire. Et une réalisation en tous points exceptionnelle d'une œuvre réputée difficile à représenter. C'est que la mise en scène en décortique la trame au plus profond et qu'a été réunie une distribution exemplaire dirigée par un des meilleurs chefs straussiens du moment. Le DVD porte haut la force inouïe de ce spectacle, autre grande réussite du festival autrichien. Indispensable.

DVD d'Opéra : Orphée aux enfers au Festival de Salzbourg

Offenbach Orphee aux Enfers

  • Jacques Offenbach : Orphée aux enfers. Opéra-bouffon en deux actes et quatre tableaux (version mixte 1858/1874). Livret d'Hector Crémieux & Ludovic Halévy
  • Anne Sofie von Otter (L'Opinion publique), Kathryn Lewek (Eurydice), Joel Prieto (Orphée), Marcel Beekman (Aristée/Pluton), Martin Winkler (Jupiter), Léa Desandre (Vénus), Nadine Weissmann (Cupidon), Frances Pappas (Junon), Rafal Pawnuk (Mars), Vasilia Berzhanskaya (Diane), Peter Renz (Mercure)
  • Max Hopp (John Styx)
  • Vocalconsort Berlin, David Cavelius, chef de chœurs
  • Wiener Philharmoniker, dir. Enrique Mazzola
  • Mise en scène : Barrie Kosky
  • Décors : Rufus Didwiszus
  • Costumes : Victoria Behr
  • Lumières : Franck Evin
  • Chorégraphie : Otto Pichler,
  • Dramaturgie : Susanna Goldberg
  • Production du Salzburger Festspiele 2019, enregistré live à la Haus für Mozart, août 2019
  • Video Director : Michael Beyer
  • 1 DVD Unitel Edition : 803008 (Distribution : Distrart Distribution)
  • Durée du DVD : 140 min
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

Voici la captation live de l'iconoclaste production d'Orphée aux enfers donnée au Festival de Salzbourg à l'été 2019. En ces temps de disette, un tel étalage de luxe fait presque figure d'ovni. C'est que la régie de Barrie Kosky voit grand et ose le maximum, mettant dans sa poche un public ravi de pouvoir s'amuser tant. Peut-être aux dépens du pauvre Opéra-Bouffon d'Offenbach, dont le film révèle souvent crûment combien il est malmené jusqu'à l'excès.

DVD d'opéra : l'extraordinaire Salomé du Festival de Salzbourg

Salome Strauss

  • Richard Strauss : Salomé. Drame musical en un acte. Libretto d'après le drame éponyme d'Oscar Wilde dans une traduction en allemand de Hedwig Lachmann 
  • Asmik Grigorian (Salomé), Anna Maria Chiuri (Herodias), Gábor Bretz (Jochanaan), Julian Prégardien (Narraboth), John Daszak (Herodes), Avery Amereau (Un page d’Herodias)
  • Matthäus Schmidlechner (Premier juif), Mathias Frey (Second juif), Patrick Vogel (Troisième juif), Jörg Schneider (Quatrième juif), David Steffens  (Cinquième juif), Tilman Rönnebeck (Premier Nazaréen), Pawel Trojak (Deuxième Nazaréen), Henning von Schulman (Premier soldat), Dashon Burton (Deuxième soldat), Neven Crniċ (Un Cappadocéen)
  • Wiener Philharmoniker, dir. Franz Welser-Möst
  • Mise en scène, décors, costumes et lumières : Romeo Castellucci 
  • Collaboration artistique : Silvia Costa
  • Conseiller dramatique : Piersandra Di Matteo
  • Production du Salzburger Festspiele 2018, enregistré live à la Felsenreitschule en juillet 2018
  • Video Director : Henning Kasten
  • 1 DVD Unitel Edition : 801608  (Distribution : Distrart Distribution)
  • Durée du DVD : 112 min 
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Ce DVD est la captation live de la production de Salomé donnée au Festival de Salzbourg 2018 dans la mise en scène de Romeo Castellucci et dirigée par Franz Welser-Möst. Il capture le formidable impact dramatique d'un spectacle qui fit date dans l'histoire du festival autrichien et dontnous avons rendu compte élogieusement ici. Il révèle aussi des détails qui méritent d'être soulignés, complétant la première analyse. Voici une version indispensable pour qui veut approfondir la signification d'une œuvre essentielle du répertoire lyrique du XXème siècle.

CD : Les Essentiels ON-Mag – Karajan dirige la Huitième Symphonie de Bruckner

Anton Bruckner Karajan SymphonieN8

La rubrique CD s’ouvre chaque vendredi à des disques déjà parus que la revue considère comme indispensables pour leur qualité musicale et technique. 

  • Anton Bruckner : Symphonie N°8 en Ut mineur
  • Version de 1890, Édition Haas
  • Wiener Philharmoniker, dir. : Herbert von Karajan
  • 1 CD Deutsche Grammophon : 479 0528 (Distribution : Universal Music)
  • Enregistrement : novembre 1988 ; remastérisation : 2012 (Collection The Originals)
  • Durée du CD : 82 min 58 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Comment mieux illustrer l'immense héritage discographique du chef Herbert von Karajan qu'en réécoutant cette interprétation ultime et devenue légendaire de la Huitième Symphoniede Bruckner. Une formidable cathédrale sonore à laquelle il consacra de nombreuses exécutions tout au long de sa carrière et qu'il enregistrera plusieurs fois. Celle-ci, la 3ème, et son dernier disque, captée à Vienne fin 1988, marque l'aboutissement d'une pensée, le point d'orgue d'une vie dévolue à la musique. Et les Viennois lui pourvoient le plus beau des écrins. Essentiel !

CD : Les Essentiels ON-Mag - Le prestige du Concert du Nouvel An

Concert Nouvel An 2016

La rubrique CD s’ouvre chaque vendredi à des disques déjà parus que la revue considère comme indispensables pour leur qualité musicale et technique.

  • ''Neujahrskonzert 2016''
  • Valses, polkas, marches, galops, Ouvertures et autres pièces de Robert Stolz, Johann Strauss II, Carl Michael Ziehrer, Eduard Strauss, Josef Strauss, Émile Waldteuf, Josef Hellmesberger I, Johann Strauss I
  • Wiener Sängerknaben
  • Wiener Philharmoniker,  dir. Mariss Jansons
  • 2 CDs Sony Classical : 8875174772 (Distribution : Sony Music Entertainment)
  • Durée des CDs : 2 h 15
  • Parution : Janvier 2016
  • Note Technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

Le Neujarkonzertde Vienne est une institution. Immuable dit-on. Voire. Le chef change à chaque édition, choisi par les musiciens. Cette année 2016, et pour la troisième fois, Mariss Jansons est à la manœuvre. Une fine baguette et des interprétations sur le versant sérieux. Mais cette musique viennoise dite légère n'est sans doute pas aussi insouciante qu'on le croit. Si le sourire est là, au tournant d'une phrase ou d'un moulinet de violons, une certaine mélancolie peut aussi se glisser au fil de ces valses, polkas, galops et autres ouvertures.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus