PUBLICITÉ

coup de cœur

CD : Sébastien Daucé ressuscite Psyche, dramatick opera de Matthew Locke

Matthew Locke Psyche

C'est une redécouverte de taille que cette Psyche de l'anglais Matthew Locke, dramatick opera créé en 1775 au Dorset Garden de Londres. Qui trouve son origine dansLes Métamorphoses d'Apulée. Mais aussi sur les rives de la Seine, dans une tragédie-ballet, Psyché, commandée par Louis XIV à l'équipe Molière-Corneille-Quinault, et qui voit le jour en 1771. Le retentissant succès traversera vite le Channel pour donner l'idée au roi d'Angleterre Charles II de demander à ses musiciens de cour de lui écrire ''le premier opéra anglais''. Le librettiste Thomas Shadwell s'inspire directement de la trame de ses trois collègues français. La musique écrite à deux mains par Locke et Draghi, sera ensuite perdue, dont celle de l'italien. On doit à Sébastien Daucé de l’avoir reconstruite, de main de maître. L'exécution qu'il en donne avec son Ensemble Correspondances et un panel de chanteurs rompus au style baroque est pur bonheur.

CD : la Messa di Gloria de Rossini enfin mise en lumière

Rossini MessaDiGloria

Antonio Pappano, son orchestre dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia et cinq solistes de talent proposent une œuvre de Rossini bien peu jouée, laMessa di Gloria. À ne pas confondre avec laPetite Messe solennelle, bien plus tardive. Voilà de la musique sacrée gorgée de lyrisme et d'harmonies surprenantes. Et une heure de pur plaisir, comme l'auteur de Il Barbiere di Siviglia sait en distiller, pourvue d'une interprétation qui touche la perfection.

CD : Christophe Rousset ressuscite Acis et Galatée de Lully

Lully AcisEtGalatee

Pour son septième opus des œuvres lyriques de Lully, Christophe Rousset a choisi la dernière de celles-ci, la pastorale héroïque Acis et Galatée. Avec la même empathie, la même verve que pour les opéras précédents, dontAlcesteouIsis. Entouré d'une distribution prestigieuse, il nous offre une nouvelle fois une totale réussite, qui remet en lumière cette pièce peu connue et mérite notre admiration.

CD : Femmes compositrices – Deux symphonies de Florence Price

Florence Price

La compositrice américaine Florence Price (1887- 1953) est la première femme à avoir vu saPremière Symphoniejouée par un orchestre de renom, le Chicago Symphony, à l'orée des années 1930. Le monde musical outre-Atlantique découvrait alors combien une des leurs, de sang noir, avait à dire. Yannick Nézet-Séguin présente cette Première ainsi que la Troisième, à la tête du Philadelphia Orchestra. Pour faire revivre, souligne-t-il, « des voix historiquement sous-représentées » et « construire un plus équitable futur de la musique classique, celui dans lequel toutes les voix sont entendues, et où des artistes comme Florence Price ne doivent pas sombrer dans l'obscurité ». Le langage de cette compositrice, consonant et profondément ancré dans la culture nord-américaine, nous permet de découvrir un rare talent. 

CD : le piano de Karol Szymanowski sublimé par Krystian Zimerman

Krystian Zimerman Szymanowski

Chaque nouveau disque de Krystian Zimerman est un événement. Celui-ci ne fait pas exception. D'autant qu'il est consacré à un compositeur cher à son cœur de polonais, Karol Szymanowski, dont sont présentés quelques aspects significatifs de la production pour piano solo. Le musicien connut naguère Arthur Rubinstein comme premier interprète et ardent défenseur. Zimerman reprend aujourd'hui le flambeau de ce dernier, combien magistralement : un fascinant voyage dans un monde sonore singulier.

CD : Klaus Mäkelä dirige l'intégrale des Symphonies de Sibelius

Sibelius Klaus Makela

Les symphonies de Sibelius occupent une place à part dans le répertoire. On a longtemps disserté sur leur caractère déroutant, rebutés que sont les auditeurs cartésiens devant un univers d'éléments apparemment épars, de mélodies fragmentées, de morcellement de la pensée, qui peuvent laisser une impression de désordre, en tout cas d'insaisissable. Les temps ont cependant bien changé et l'heure de la réévaluation de ce compositeur est venue. Grâce à l'opiniâtreté de quelques chefs, Herbert von Karajan et Lorin Maazel hier, puis Esa-Pekka Salonen et Simon Rattle. Et maintenant la nouvelle génération, notamment celle des chefs finlandais comme Klaus Mäkelä (*1996). Entouré de l'excellent Orchestre Philharmonique d'Oslo, associé de longue date à l'interprétation de la musique du grand compositeur de Finlande, celui-ci livre une vision renouvelée de ce fascinant corpus qu'il aime visiblement et nous fait aimer. Enthousiasmant !

CD : Cyrille Dubois & Tristan Raës interprètent les mélodies de Fauré

Faure Dubois Raes

Fière idée, redoutable challenge, de confier l'ensemble des mélodies de Fauré à une seule voix, et de ténor ! Là où le souvenir de certains illustres barytons, comme Gérard Souzay ou Stéphane Degout, ou de cantatrices, telles Elly Ameling ou Régine Crespin, plane sur un monument de l'art français du chant soliste. Le duo que forment Cyrille Dubois et le pianiste Tristan Raës, déjà bien installé dans ce répertoire, y apporte rigueur, sincérité et rare musicalité dans un vrai souci du partage. Cet album est un formidable achèvement pour une immersion en terre vocale fauréenne aussi exhaustive qu'inédite, menée avec un vrai et sûr goût français, tutoyant la perfection.

CD : Matthias Goerne et Daniil Trifonov ou la voix des prophètes

MatthiasGoerne DanniilTrifonov

Pour son troisième opus pour DG, Matthias Goerne fait équipe avec un autre pianiste du roster de l'étiquette jaune, Daniil Trifonov. Leur programme a pour thématique les grands mystères de la destinée et de la mort, avec une brassée de Lieder de Schumann, Brahms, Wolf, Berg et Chostakovitch. Dans son magistral texte d'accompagnement, Christophe Ghristi résume ce singulier parcours : « ainsi Goerne et Trifonov ont-ils réuni cet ensemble d’œuvres visionnaires, aux portes de la mort, et qui nous fait entendre, terrible mais consolatrice, la voix des prophètes ».

CD : éblouissante interprétation des concertos de Ravel

Ravel ConcertosPiano Melodies

Poursuivant son intégrale Ravel, François-Xavier Roth aborde les Concertos pour piano, qu'il associe à quelques mélodies. Il fait équipe avec le pianiste Cédric Tiberghien et le baryton Stéphane Degout, pour des interprétations qui par leur sincérité et leur haute valeur musicale, renforcée par l'usage d'instruments d'époque, tutoient l'idéal. Ce CD est pour l'île déserte !

CD : Der Freischütz enfin restitué dans sa vraie dramaturgie

Der Freischutz

Les enregistrements de Der Freischütz de Weber se suivent mais ne se ressemblent pas. Après bien des intégrales prestigieuses et en dernier lieu, au disque, celle de Marek Janowski, voici la vision de René Jacobs. Qui enfin ose revenir à la dramaturgie d'origine et jouer à fond ce qu'est un Singspiel, genre mêlant chant, texte déclamé et dialogues parlés. L'achèvement l'est tout autant sur le plan musical, eu égard à une direction d'orchestre vraiment inspirée et à une distribution, qui pour ne pas satisfaire au culte du vedettariat, réussit la prouesse du pari du naturel. Une version vraie, souvent bouleversante à cet égard. Qui tourne le dos aux clichés trop souvent véhiculés vis-à-vis d'une œuvre réputée hybride, qui ne l'est pas tant que cela.

CD : un récital de Grigory Sokolov au Palais Esterházy

Sokolov Haydn Schubert

Un nouvel album de Grigory Sokolov est toujours un événement. Celui-ci l'est à un double titre, non seulement par la qualité exceptionnelle des interprétations des pièces jouées de Haydn et de Schubert, mais aussi parce qu'il a été saisi live dans la salle même de musique du château d'Esterházy, là où Haydn officia comme Kapellmeister. Un disque indispensable.

DVD d'opéra : Ercole amante de Cavalli

Ercole Amante Cavalli

Ce DVD est la captation de la magistrale production d'Ercole amante de Cavalli, donnée avec grand succès à l'Opéra Comique à l'automne 2019 dans une mise en scène spectaculaire et une direction musicale de haute tenue rehaussée par une distribution sans faille. Une réalisation qui rejoint celle, légendaire, deLa Calistodu même Cavalli, naguère donnée à La Monnaie de Bruxelles, signée Herbert Wernicke et René Jacobs. Cet album est indispensable à qui veut éprouver les frissons de l'opéra baroque dans ce qu'il a de plus exaltant, lorsque comme ici, tous les arts sont rassemblés pour nous émerveiller.

CD : les sonates pour clavier de Mozart par Elisabeth Leonskaja, une rencontre au sommet

Elisabeth Leonskaja Complete Piano Sonatas

N'est-il pas tout simplement merveilleux, et combien révélateur d'une vraie humilité, que la grande dame du piano russe livre au disque, à ce stade de sa prestigieuse et longue carrière, sa vision des sonates de piano de Mozart. La somme de musique que le compositeur a laissée à l'instrument cher entre tous, n'a pas fini de livrer tous ses secrets, même après bien des interprétations légendaires. Elisabeth Leonskaja nous convie à un passionnant cheminement à travers la pensée mozartienne par la magie d'une rencontre vraiment au sommet.

CD : les Sextuors de Brahms, deux sommets

Brahms String Sextets

Voici réunis les deux Sextuors à cordes de Brahms, fruits de sa période de jeunesse, qui placent d'emblée leur auteur au summum de l'inspiration. C'est que ce type de formation, qui élargit les voix graves du quatuor à cordes, enrichit singulièrement le langage musical chambriste. Les exécutions des présents interprètes s'inscrivent haut la main dans la lignée des grandes versions que connaît le catalogue. Une expérience rare de musique de chambre entre amis.

CD : Debussy orchestré, quelques joyaux...

Debussy Orchestrated

Quelle magnifique idée d'enregistrer les trois partitions de Debussy orchestrées par ses amis et disciples Henri Büsser et André Caplet. Pensées pour le piano, la Petite Suite, La Boîte à joujoux et Children's Corner voient leur suprême concision comme leur élégance gallique démultipliées dans l'écriture orchestrale combien limpide des transcripteurs. On y savoure aussi combien Claude de France aimait évoquer le monde de l'enfance et partageait un sens revendiqué de la simplicité, lui qui professait que « l'extrême complication est le contraire de l'art ». Ce que les interprétations de l'Orchestre des Pays de la Loire et de Pascal Rophé démontrent à la perfection.

CD : Théotime Langlois de Swarte transfigure une poignée de concertos de violon baroques

Leclair Vivaldi Locatelli

Ce CD entend réunir trois virtuoses du violon du début du XVIIIème siècle si prolixe, Vivaldi, Leclair et Locatelli. En offrant quelques concertos emblématiques de la manière de chacun de leur auteur. Ils sont joués par le jeune talent récemment révélé sur la scène musicale Théotime Langlois de Swarte d'une si exceptionnelle façon qu'on en éprouve un ravissement de la première à la dernière note.

CD : Susanna Mälkki revisite deux œuvres orchestrales essentielles de Bartók

BelaBartok Helsinki Philharmonic Orchestra

Cet album offre sans doute une forme de couplage idéal de deux œuvres orchestrales phares de Béla Bartók, laMusique pour cordes, percussion et célesta et le Concerto pour orchestre. Les interprétations qu'en donne la cheffe finlandaise Susanna Mälkki à la tête de l'Orchestre Philharmonique d'Helsinki sont tout simplement magistrales. Rarement les a-t-on entendues sonner avec autant d'acuité depuis celles légendaires de Sir Georg Solti avec le LSO dans les années 1960.

CD : Krystian Zimerman et Simon Rattle revisitent les concertos pour piano de Beethoven

Beethoven London Symphony Orchestra

À la fin de l'année 2020, millésime du 250ème anniversaire, Krystian Zimerman et Simon Rattle enregistraient les cinq concertos de piano de Beethoven pour donner leur vision de ces œuvres célèbres, tant visitées au disque. Même par chacun d'eux puisque le pianiste polonais en est à sa seconde intégrale et que le chef anglais en a accompagné deux, celles d'Alfred Brendel et de Mitsuko Uchida. Alors que saisies dans des conditions particulières d'enregistrement dues à la crise sanitaire, leurs interprétations sont tout sauf routine : un partenariat qui fait sens. S'immerger à nouveau dans cette musique avec ces deux géants est effectivement une expérience passionnante qui enrichit encore notre connaissance de ces chefs-d’œuvre.

CD : les mélodies d'Edvard Grieg par Lise Davidsen et Leif Ove Andsnes

Edvard Grieg

Ce CD est une sorte de proposition rêvée d'écoute des mélodies de Grieg, puisque réunissant ''la'' soprano norvégienne du moment et son compatriote Leif Ove Andsnes, sans doute le pianiste le plus à même de restituer l'enchantement du piano du compositeur. Qui d'autre que ces deux-là pouvaient mieux nous faire toucher du doigt les immenses beautés de cette musique. 

CD "Mozart & Contemporaries" : le pianiste Víkingur Ólafsson met Mozart en perspective

Mozart Olafsson

Le pianiste islandais VíkingurÓlafsson (*1984) a déjà derrière lui une carrière d'une étonnante diversité. Ne serait-ce qu'à l'aune des compositeurs joués : de Bach à Debussy, de Rameau à Philip Glass. Cette culture de l'éclectisme lui a valu de signer en 2016 un contrat avec le label DG dont le présent CD est le quatrième opus. Il aborde cette fois Mozart, avec un choix de pièces tout personnel, qu'il adosse à d'autres empruntées à quelques contemporains, dans un programme d'une réelle originalité concrétisant un certain goût du défi.

  • 1
  • 2
PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus